Justin Trudeau croit les Québécois plus réceptifs au PLC

Justin Trudeau... (Photo La Presse Canadienne)

Agrandir

Justin Trudeau

Photo La Presse Canadienne

Partager

(Ottawa, Ontario) Justin Trudeau se garde bien de sabrer le champagne, mais il juge que son Parti libéral gagne du terrain auprès des Québécois, a-t-il affirmé mercredi, après qu'un sondage CROP-La Presse eut situé sa formation politique en tête des intentions de vote au Québec.

«C'est vrai que depuis un bon bout de temps, on voit une ouverture des Québécois envers le PLC, un certain intérêt pour la politique qui ne mise pas sur la division et le cynisme», a commenté le chef libéral avant la réunion hebdomadaire de ses députés.

Le sondage, le premier à survenir depuis que M. Trudeau a pris la tête du PLC, montre que les appuis de la formation politique ont bondi de 19% à 38%. Le parti recueille 32% des appuis chez les francophones, un score qu'il n'avait pas obtenu depuis que Pierre Elliot Trudeau en était le chef.

Les gains du PLC se font aux dépens du Nouveau Parti démocratique, qui perd 9 points avec des appuis de 30%. Le Bloc québécois perd trois points à 18%. Quant au Parti conservateur de Stephen Harper, il n'obtient plus que 10% des intentions de vote.

Mais les prochaines élections ne sont prévues qu'en 2015. M. Trudeau estime avoir beaucoup de pain sur la planche pour maintenir cette embellie dans les sondages jusqu'au jour du vote.

«Je sais qu'on a encore énormément de travail à faire pour connecter avec les Québécois, a-t-il dit, et c'est ce que je vais faire pendant les prochaines années.»

Le sénateur conservateur Jacques Demers estime que la popularité du nouveau chef est liée à son charisme, un atout qui n'est pas sans rappeler le défunt chef néo-démocrate Jack Layton.

«Les gens aiment M. Trudeau, a convenu M. Demers. Au niveau politique il commence là mais je crois vraiment qu'il y a une attirance pour quelqu'un qui sourit, qui t'amène vers lui. »

Le chef néo-démocrate Thomas Mulcair a toutefois souligné que le prochain scrutin n'aura pas lieu dans deux semaines, mais bien dans deux ans. Il promet que ses troupes seront prêtes pour ce rendez-vous électoral.

«On sait exactement où on est au Québec, a-t-il affirmé. On est très confiants dans notre équipe. Nos idées sont en train d'être bien reçues à travers le Québec.»

Le chef du Bloc québécois, Daniel Paillé, a abondé dans le même sens.

«On a un plan, on a un horizon 2015 et la prochaine soirée électorale au Canada c'est dans 907 jours, a-t-il affirmé. Alors il va avoir beaucoup d'eau qui va passer sous le pont.»

Campagne publicitaire

Le sondage survient le même jour où le PLC lance une campagne publicitaire pour présenter son chef. L'initiative survient deux semaines après que le Parti conservateur eut lancé sa propre offensive qui tentait de discréditer M. Trudeau, le présentant comme n'étant «pas à la hauteur».

Le chef libéral dit vouloir se présenter aux Canadiens sous un jour résolument positif.

«Partout au pays, depuis des mois, je rencontre des gens qui sont tannés de la négativité, qui sont tannés du cynisme, a-t-il dit. Moi, je veux me présenter aux Canadiens, mais surtout les inviter à participer avec moi, à développer des solutions, à parler des enjeux auxquels on fait face, mais surtout, de devenir réintéressés, réengagés dans la politique.»

La publicité libérale met en scène M. Trudeau dans une salle de classe, où il se présente comme un enseignant et un père de famille.

Les versions française et anglaise proposent toutefois un message différent.

«Comme nos parents avant nous, je veux léguer un pays meilleur que celui dont nous avons hérité, dit le chef dans la version française. J'ai bien hâte de travailler avec vous.»

La version anglaise est résolument plus offensive. Le chef libéral présente un extrait de la campagne négative des conservateurs, et y répond du tac au tac.

«Les Canadiens méritent mieux, dit-il. Nous pouvons continuer de nous méfier les uns des autres, de nous trouver des failles, ou nous pouvons nous unir et se mettre au travail.»




À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer