Des élus bien rémunérés à Kahnawake

Les communautés des Premières Nations avaient jusqu'à minuit... (PHOTO SEAN KILPATRICK, ARCHIVES LA PRESSE CANADIENNE)

Agrandir

Les communautés des Premières Nations avaient jusqu'à minuit hier soir pour ouvrir leurs livres. Selon les premiers chiffres disponibles, les élus reçoivent une rémunération élevée par rapport à leurs homologues des municipalités du Québec - une comparaison que certains jugent discutable, cependant.

PHOTO SEAN KILPATRICK, ARCHIVES LA PRESSE CANADIENNE

(Ottawa) Un élu de Kahnawake est souvent mieux rémunéré qu'un élu de Montréal, selon des documents rendus publics hier en vertu des nouvelles règles imposées par le gouvernement fédéral. Mais des communautés des Premières Nations mettent en garde contre des comparaisons trop linéaires.

Le grand chef de la communauté mohawk Michael Delisle s'est vu accorder un salaire de 101 000$ au cours de la dernière année, d'après l'Annexe sur la rémunération et les dépenses publiée sur le site web du conseil mohawk. Les 11 chefs en conseil, l'équivalent de conseillers dans une structure municipale, ont reçu un salaire de 72 000 à 76 000$.

En moyenne, l'ensemble de cette rémunération pour les 12 chefs de la Rive-Sud de Montréal s'élève à un peu plus de 77 000$. En comparaison, la moyenne des salaires et primes récoltés par la centaine d'élus montréalais s'élève à 84 000$, mais près de la moitié d'entre eux empochent moins que 77 000$. Kahnawake compte environ 10 000 habitants.

Ottawa a donné jusqu'à minuit hier soir aux quelque 600 communautés des Premières Nations du pays pour ouvrir leurs livres selon des normes standardisées. Elles doivent maintenant présenter des états financiers conformes aux principes comptables généralement reconnus et joindre en annexe le détail de la rémunération de leurs dirigeants.

Pour le Québec, le site internet du ministère des Affaires autochtones n'affiche jusqu'ici les informations que d'une demi-douzaine d'entre elles. On affirme que le nombre devrait augmenter au cours des prochains jours, à mesure que les dossiers seront reçus, traités et mis en ligne. Les informations sur Kahnawake sont publiées sur le site Web du conseil.

Comparaison boiteuse?

De nombreuses personnes contactées hier ont souligné que de comparer les salaires au sein d'une municipalité traditionnelle et d'une administration autochtone était inéquitable, puisque la nature des deux organisations et les responsabilités de leurs élus sont différentes. «Les chefs travaillent sur plusieurs dossiers en termes de relations avec le gouvernement provincial, le gouvernement fédéral, des entreprises privées dans la communauté, des entreprises privées à l'extérieur de la communauté», a insisté Paul Rice, directeur financier du conseil mohawk de Kahnawake.

Les nouvelles règles ne font pas l'unanimité au sein des communautés des Premières Nations, où plusieurs critiquent des seuils de divulgation plus exigeants que ceux imposés aux autres ordres de gouvernement. Plusieurs ont toutefois affirmé que ces règles concordent avec les habitudes de reddition de comptes adoptées depuis longtemps.

Ottawa affirme de son côté que des membres des Premières Nations ont eux-mêmes réclamé ces changements et que la Loi sur la transparence financière des Premières Nations donnera aux communautés des moyens pour prendre des décisions éclairées, en plus de créer «un contexte plus propice aux investissements du secteur privé».

Le financement fédéral à Kahnawake s'élève à plus de 50 millions de dollars pour l'année 2014.

Deux communautés

Communauté: Montagnais du Lac-Saint-Jean

Population: 6360, dont 2052 à Mashteuiatsh

Rémunération du chef Gilbert Dominique: 91 860$

Rémunération moyenne d'un conseiller: 59 000$

___________________

Communauté: Nation Micmacs de Gespeg (Gaspésie)

Population: 1447

Rémunération du chef Claude Jeannotte: 62 400$

Rémunération moyenne des conseillers: 28 740$

En quoi ça se compare?

Selon un sondage mené par l'Union des municipalités du Québec l'an dernier, dans une municipalité de moins de 5000 habitants, la rémunération moyenne d'un maire s'élevait à un peu plus de 15 000$, et celle d'un conseiller à environ 5000$. La rémunération moyenne d'un maire dans une municipalité un peu plus grande était de 34 000$, et de 8800$ pour un conseiller.




la boite:1600127:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer