Budget 2017 de Montréal : hausse de 1,7% des taxes résidentielles

Tout comme dans le dernier budget, l'administration Coderre... (PHOTO MARTIN CHAMBERLAND, LA PRESSE)

Agrandir

Tout comme dans le dernier budget, l'administration Coderre justifie la hausse de taxes plus modeste pour les immeubles commerciaux à son objectif d'encourager le développement économique.

PHOTO MARTIN CHAMBERLAND, LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Les propriétaires montréalais continueront à voir leurs taxes résidentielles augmenter au rythme de l'inflation, tandis que les commerçants auront droit à un léger répit en 2017.

Le budget de la Ville de Montréal prévoit une hausse de 1,7% pour les immeubles résidentiels et 0,9% pour les immeubles commerciaux. La résidence montréalaise «moyenne», évaluée à 420 278$, recevra ainsi un compte de taxes de 3611$, soit 59$ de plus qu'en 2016.

Encore cette année, ce sont les résidents du Plateau-Mont-Royal et Rosemont-La-Petite-Patrie qui encaissent les augmentations les plus salées, soit de 2,6%. Ceci représente une hausse moyenne de 106$ dans le Plateau et de 95$ dans Rosemont.

À l'inverse, les propriétaires d'Anjou et LaSalle recevront une baisse de taxes de -1,3% et de -1,7%. La maison moyenne d'Anjou verra son compte baisser de 39$ et celle de LaSalle de 53$. Dans ces deux cas, cette diminution de leur fardeau est essentiellement due à la décision de leur arrondissement de réduire sa taxe locale.

Pour les propriétés commerciales, c'est dans Outremont (3,1%) et dans le Sud-Ouest (2,3%) que les taxes augmenteront le plus. Et tout comme au résidentiel, les propriétaires commerciaux d'Anjou et de LaSalle recevront une baisse. La Ville n'a toutefois pas publié une évaluation moyenne.

Tout comme dans le dernier budget, l'administration Coderre justifie la hausse plus modeste pour les immeubles commerciaux à son objectif d'encourager le développement économique.

Pour la liste complète des hausses de taxes par arrondissement, voyez la page 10 du budget présenté.

Budget en hausse

Alors que l'administration Coderre avait réussi à freiner la hausse des dépenses de la Ville ces dernières années, le budget 2017 affiche une augmentation de 2,8%. Montréal prévoit ainsi dépenser 5,2 milliards l'année prochaine.

L'administration assure malgré tout être bien en contrôle des dépenses de la Ville. Si la auasse est plus forte que par le passé, c'est en raison de la décision d'augmenter de 120 millions les dépenses payées comptant - et donc qui ne seront pas emprunté -, une hausse de 35 millions des investissements en transports en commun et le fait que 2017 est une année électorale. Organiser le scrutin devrait coûter 16 millions.

Pour voir les revenus de Montréal, voyez la page 7 du budget.

Montréal prévoit récolter 3,6 milliards en taxes en 2017, soit plus des deux tiers de son budget (69,2%). La Ville réduit quelque peu ses attentes pour les revenus tirés des amendes. La Ville a prévu récolter 195 millions, soit 4 millions de moins que le précédent budget. L'administration dit ainsi tenir compte de la diminution marquée des constats d'infraction en matière de circulation observée depuis quelques années.

Montréal comptera 22 354 employés en 2017, soit sept de moins qu'en 2016. La Ville dit avoir amputé une centaine de postes, mais elle a dit régularisé presque autant qui n'étaient pas inclus. Alors que la rémunération représentait 51,5% du budget en 2012, elle ne représente plus que 44,2%.

Pour en savoir plus sur les principales dépenses de Montréal, voyez la page 8 du budget.

Fortes variations

En baisse

Pour une troisième année consécutive, le budget du Service de police de Montréal (SPVM) sera diminué. Il passera de 659,4 millions en 2016 à 652 millions l'an prochain surtout grâce à une diminution de la cotisation de la Ville de Montréal au fonds de pension des policiers. À titre comparatif, en 2012, le budget du SPVM était de 672 millions.

Le Service de sécurité incendies connaitra le même sort, voyant ses dépenses passer de 335,9 millions à 328,2 millions. Cet effort permettra d'épargner 15,1 millions dans le budget de sécurité publique par rapport au budget 2016.

Grâce, notamment, à une baisse du tonnage d'ordures ménagères enfouies, les sommes dédiées à la collecte des ordures seront réduites de 5,6 millions, soit 3,5%.

En hausse

à La semaine dernière, la Société de transport de Montréal a promis des augmentations de service en 2017. La fréquence du métro sera bonifiée de 6% alors que les heures de service d'autobus augmenteront de 2%. Par conséquent, la Ville de Montréal augmente son budget dédié à la STM de 35,6 millions, pour un total de 546,7 millions.

Le service loisirs et culture profitera d'une hausse non négligeable de 13,5 millions de son prochain budget. Elle permettra de financer le réaménagement du complexe environnemental Saint-Michel en parc métropolitain et de hausser la contribution de la Ville au musée Pointe-à-Callière à la Cité d'archéologie et d'histoire de Montréal et au Conseil des arts de Montréal.

La ville centre a aussi décidé d'augmenter ses transferts aux arrondissements de 13,5 millions.

Perspectives pour Montréal

+2,0%

Malgré les incertitudes de l'économie mondiale, la Ville de Montréal table sur une croissance économique plus forte en 2017. La métropole québécoise s'attend à voir son économie croître de 2,0%, soit près des prévisions pour la moyenne canadienne (2,2%). Ces attentes sont ainsi plus optimistes que la croissance de 1,6% que Montréal prévoit connu en 2016. Reste que ces attentes sont inférieures aux autres grandes villes canadiennes, comme Vancouver (2,8%) et Toronto (2,6%). La Ville note que de nombreuses incertitudes pourraient brouiller les cartes, que ce soit l'impact de l'élection de Donald Trump à la présidence des États-Unis, les retombées du vote sur le Brexit, la faiblesse de la croissance économique au Japon et les difficultés appréhendées en Chine.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer