Coderre accusé de préférer «le pétrole de la charia»

Le commentateur de droite Ezra Levant a payé... (Photo Olivier Pontbriand, La Presse)

Agrandir

Le commentateur de droite Ezra Levant a payé pour que ce panneau-réclame mobile circule au centre-ville de Montréal toute la journée hier, faisant quelques arrêts remarqués devant l'hôtel de ville.

Photo Olivier Pontbriand, La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Un panneau-réclame mobile circulera toute la semaine au centre-ville de Montréal pour dénoncer l'opposition du maire Denis Coderre au projet d'oléoduc Énergie Est. Son instigateur, le commentateur de droite Ezra Levant, accuse l'élu montréalais de préférer « le pétrole de la charia » à celui du Canada.

L'homme qui a fondé le média en ligne The Rebel accusait récemment le bureau du maire d'avoir fait pression sur la société d'affichage Outfront Media pour qu'elle cesse de diffuser ses publicités. Après avoir affiché ces derniers mois deux immenses publicités contre Denis Coderre tout juste devant l'hôtel de ville de Montréal, l'entreprise a en effet refusé cet été de diffuser une troisième version. « Lorsque Denis Coderre dit non au projet d'Énergie Est, il dit oui au pétrole de la charia exporté par l'OPEP », clame la publicité refusée, qui présente une photo du roi d'Arabie saoudite, Salmane ben Abdelaziz Al Saoud.

Ayant promis de ne pas en rester là, Ezra Levant dit avoir tenté d'acheter de l'espace publicitaire avec d'autres entreprises d'affichage, sans succès. Le commentateur a donc fini par louer un camion pour transporter sa campagne dans les rues de Montréal. « Les compagnies d'affichage avaient trop peur. Elles ont besoin d'un permis municipal pour opérer, mais ce camion n'en a pas besoin », a dit le commentateur, qui prend place à bord du véhicule.

Son panneau-réclame mobile qui accuse le maire de préférer le « pétrole de la charia » a ainsi circulé au centre-ville toute la journée hier, faisant quelques arrêts remarqués devant l'hôtel de ville. La publicité devrait continuer à être vue au coeur de la métropole pendant le reste de la semaine.

Pas de pétrole de l'Arabie au Québec

Mais voilà, le Québec n'importe pas de pétrole de l'Arabie saoudite depuis plusieurs années, selon Statistique Canada. Plus de la moitié (55 %) du pétrole utilisé dans la Belle Province provient plutôt des États-Unis. Le reste est importé de l'Algérie (13 %), de la Norvège (9 %) du Nigeria (7 %) et de l'Angola (6 %).

Pour Ezra Levant, peu importe. Il rétorque que « l'Algérie n'est pas une démocratie libérale. Il n'y a pas d'égalité entre les hommes et les femmes ». Il ajoute que si le Québec n'importe pas de pétrole de l'Arabie saoudite, le Nouveau-Brunswick le fait. Et comme Montréal bloque le projet d'Énergie Est, la province des Maritimes ne peut s'abreuver au pétrole de l'Ouest.

« Denis Coderre bloque le pétrole canadien éthique, pas juste pour le Québec, mais pour le Nouveau-Brunswick, où tous les partis sont en faveur du projet Énergie Est », dit-il.

Malgré sa présence à Montréal, Ezra Levant affirme ne pas avoir demandé à rencontrer le maire contre qui il fait campagne depuis plusieurs mois. De toute façon, l'élu n'est pas à Montréal, puisqu'il est en vacances pour quelques jours. Son cabinet n'a pas commenté la campagne publicitaire.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer