Le cardinal Turcotte aux soins palliatifs

Jean-Claude Turcotte... (PHOTO ARCHIVES LA PRESSE)

Agrandir

Jean-Claude Turcotte

PHOTO ARCHIVES LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Le cardinal Jean-Claude Turcotte a été admis mardi dernier aux soins palliatifs d'un établissement de santé qui n'a pas été identifié, a révélé jeudi le diocèse de Montréal. Il était hospitalisé depuis l'été dernier à cause de complication du diabète.

« Il avait été admis à cause d'un problème de bactéries lié à des complications de son diabète », explique Lucie Martineau, directrice des communications du diocèse. « Il n'est jamais ressorti, même s'il avait changé d'hôpital. Il était atteint du diabète depuis plusieurs années. Je le connais depuis le milieu des années 80 et il avait déjà le diabète. Mais il surveillait sa santé. Il est resté serein, il célèbre la messe tous les jours en privé et il allait à la messe très souvent à la chapelle du lieu où il est. »

Christian Lépine, qui a succédé il y a trois ans à Mgr Turcotte à la tête du diocèse de Montréal, a demandé « le silence et la prière » pour ce « pasteur dévoué ».

« Je demande à toutes et à tous de respecter son intimité et celle de sa famille, afin qu'ils puissent vivre cette étape ensemble et à leur rythme », a déclaré Mgr Lépine par voie de communiqué. Selon Mme Martineau, il voit Mgr Turcotte régulièrement.

L'état de santé de Mgr Turcotte avait donné lieu à une fausse alerte en septembre dernier. Durant le congrès annuel de l'Assemblée des évêques catholiques du Canada, à Beaupré près de Québec, Mgr Lépine avait affirmé qu'un traitement « agressif » pour Mgr Turcotte avait été interrompu et qu'il en était aux soins palliatifs. Mais le traitement avait pu être recommencé et Mgr Turcotte avait repris du mieux.

Jean-Claude Turcotte, qui aura 79 ans en juin, avait été remplacé par Mgr Lépine peu après avoir atteint l'âge canonique de la retraite de 75 ans.

Selon Mme Martineau, il avait pu participer activement à la transition, en plus de conserver des responsabilités pastorales auprès de nombreux groupes. Il avait participé au conclave de mars 2013 qui a élu le pape François et avait donné une conférence de presse vigoureuse à cette occasion. Il n'avait pas pu se rendre par contre au dernier consistoire ayant réuni les cardinaux du monde en février dernier à Rome, pas plus qu'au synode sur la famille l'automne dernier. Mgr Turcotte peut en théorie voter à un conclave jusqu'à l'âge de 80 ans.

Jean-Claude Turcotte en quelques dates

  • 1936 : Naissance à Villeray, deuxième de sept enfants 
  • 1961 : Nommé aumônier des Jeunesses ouvrières catholiques dans l'est de Montréal 
  • 1984 : Responsable de la section montréalaise de la visite du pape Jean-Paul II 
  • 1990 : Archevêque de Montréal 
  • 1994 : Cardinal 
  • 2012 : Remplacé par Christian Lépine comme archevêque

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer