Des centaines de conduites gelées à Montréal

Cet hiver, le mercure est tombé sous la... (PHOTO PATRICK SANFAÇON, ARCHIVES LA PRESSE)

Agrandir

Cet hiver, le mercure est tombé sous la barre des -20 degrés à 21 reprises.

PHOTO PATRICK SANFAÇON, ARCHIVES LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Le froid extrême régnant depuis le début de l'année à Montréal est si intense que des centaines de conduites souterraines reliant des résidences au réseau d'aqueduc ont carrément gelé. La métropole rapporte avoir reçu près d'un millier d'appels de citoyens ainsi privés d'eau au cours des six dernières semaines.

«La situation est assez exceptionnelle en raison du climat», dit Maude Brasseur, porte-parole de l'arrondissement de Mercier-Hochelaga-Maisonneuve (MHM). Dans ce secteur de la métropole, pas moins de 25 résidences étaient privées d'eau en date de vendredi en raison du gel de la conduite les reliant au réseau d'aqueduc. Montréal en recensait également un peu plus d'une trentaine dans Ville-Marie.

Impossible d'avoir un chiffre précis sur le nombre de résidants ainsi privés d'eau en raison du gel d'une conduite. Montréal comptant un nombre important d'immeubles de plusieurs logements, de nombreuses personnes peuvent être desservies par une même entrée d'eau. La Ville dit toutefois avoir enregistré 934 appels à son service 311, du 1er janvier au 17 février. Ce chiffre inclut autant les plaintes que les rappels de citoyens attendant l'intervention de Montréal.

La métropole offre un service pour dégeler les entrées d'eau. Pour y arriver, des employés doivent introduire un courant électrique dans le tuyau gelé afin de le déglacer. L'opération s'apparente au survoltage d'une batterie de voiture, en beaucoup plus long. «Dans le contexte climatique actuel, cela prend souvent entre une heure et trois heures, car le câblage doit être inséré avec minutie, le résidant doit être chez lui, il faut aussi dégager l'entrée de service, qui est souvent enneigée, voire gelée», explique Maude Brasseur.

Ce service est offert gratuitement par les 19 arrondissements «à moins d'un abus flagrant», par exemple un propriétaire ne chauffant pas sa résidence.

Certains résidants doivent toutefois s'armer de patience avant de retrouver leur alimentation en eau, les ressources de la Ville étant fortement sollicitées cet hiver. Un résidant de MHM a ainsi contacté La Presse après avoir été sans eau pendant cinq jours.

L'arrondissement dit être limité par l'équipement disponible. «Nous avons deux équipes et deux "dégeleuses" électriques actuellement en opération dans l'arrondissement. Nos équipes travaillent tout le week-end afin de normaliser la situation dans les plus brefs délais», dit Maude Brasseur. En attendant, MHM dit distribuer des bouteilles de 4 litres d'eau aux citoyens dont la conduite est gelée.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer