Julie Payette mêlée à un accident mortel en 2011 au Maryland

L'ex-astronaute Julie Payette doit devenir en septembre la... (PHOTO CHRIS WATTIE, REUTERS)

Agrandir

L'ex-astronaute Julie Payette doit devenir en septembre la prochaine gouverneure générale du Canada.

PHOTO CHRIS WATTIE, REUTERS

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Sylvain Larocque
La Presse

Une femme du Maryland est morte en juillet 2011 après avoir été percutée par un véhicule utilitaire sport conduit par l'ex-astronaute Julie Payette, qui doit devenir en septembre la prochaine gouverneure générale du Canada, a révélé mercredi soir le quotidien Toronto Star.

Au moment de l'impact, alors que le soleil se couchait, Theresa Potts, dite Terry, traversait une route sur laquelle circulait Mme Payette. Mme Potts, 55 ans, a succombé à ses blessures à l'hôpital en soirée.

La police du comté de St. Mary's a enquêté sur l'événement durant huit mois. Les policiers ont reconstitué l'accident et obtenu les relevés du téléphone portable de Julie Payette. Ils ont clos le dossier en 2012 après avoir conclu que Mme Potts traversait la chaussée à un endroit où c'est interdit. La victime souffrait de problèmes de santé et de troubles de la vision. Le feu était au vert pour le Volkswagen Touareg de Mme Payette et un témoin a vu le véhicule dévier dans le but d'éviter la collision.

Alors en poste au sein du programme des astronautes, Julie Payette retournait à sa maison en bord de mer au Maryland après un voyage à Orlando, en Floride. Immédiatement après l'accident, elle a téléphoné à son mari de l'époque, le pilote d'essai Billie Flynn. Selon les enquêteurs, elle n'était pas au téléphone au moment de l'impact.

Après l'accident, Mme Payette a envoyé une carte à la famille Potts.

« Elle y a écrit qu'elle regrettait profondément ce qui s'était passé et dit qu'elle allait devoir vivre avec cela pour le reste de sa vie », a dit JoAnn Potts, soeur de la victime, au journaliste Kevin Donovan du Toronto Star.

Julie Payette et M. Flynn ont amorcé des procédures de divorce peu de temps après l'accident. Le dossier du divorce est actuellement entre les mains d'un juge et une requête a été déposée en cour pour l'exclure des documents publics.

Plus tôt cette semaine, le site iPolitics a révélé qu'en décembre 2012, Mme Payette avait été accusée de voies de fait, accusations qui ont toutefois été rapidement retirées. Le dossier a été supprimé des archives judiciaires du Maryland.

Après avoir d'abord nourri des soupçons à l'endroit de Julie Payette, JoAnn Potts en est arrivée à accepter que sa soeur, à cause peut-être de sa mauvaise vue et du coucher de soleil, avait mal évalué le bon moment pour traverser la route, ne pouvant éviter le véhicule de Mme Payette, qui roulait à environ 64 km/h, en deçà de la limite de vitesse dans le secteur.

« J'éprouve de la sympathie pour [Julie Payette] maintenant, a confié Mme Potts au Star. Quant à ma soeur, quant à Terry, j'aimerais penser qu'elle a retrouvé un peu de tranquillité. »




À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer