Cinq commerces vandalisés dans Hochelaga-Maisonneuve

Martin Lafrance de la Boutique Montréal Moderne ramasse... (Photo Patrick Sanfaçon, La Presse)

Agrandir

Martin Lafrance de la Boutique Montréal Moderne ramasse les éclats de vitrine.

Photo Patrick Sanfaçon, La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Une dizaine d'individus masqués s'en seraient pris à cinq commerces du quartier Hochelaga-Maisonneuve, sur la promenade Sainte-Catherine Est, vers 1h40 cette nuit.

La boutique Showroom Montréal a été vandalisée.... (Patrick Sanfaçon, La Presse) - image 1.0

Agrandir

La boutique Showroom Montréal a été vandalisée.

Patrick Sanfaçon, La Presse

Des vitrines fracassées et de la peinture aspergée à l'aide d'un extincteur ont fait des dommages matériels importants.

« Il est difficile de déterminer le montant des dommages. Il y a de la peinture au plafond, sur des sofas, des meubles en teck. Nous en sommes à nettoyer avec du décapant », déclare Marc Gosselin, propriétaire d'une galerie sur la rue Sainte-Catherine Est, qui est venu prêter main-forte au propriétaire de la boutique-galerie Showroom Montréal, vandalisée cette nuit. Celle-ci est spécialisée dans la vente de meubles antiques des années 50 et 60. 

M. Gosselin déplore le manque de présence policière dans le quartier, d'autant plus qu'il ne s'agit pas des premiers gestes de ce genre à survenir sur cette portion de la rue Sainte-Catherine. « La police nous dit qu'elle patrouille. Alors, pourquoi ça arrive encore ? »

Des dommages importants sont également signalés à la boutique Montréal Moderne. « Ils ont fracassé la vitrine, double. Les trois quarts de mon magasin ont été aspergés de peinture, avec un extincteur d'incendie. 60 % des meubles sont une perte totale », mentionne Martin Lefebvre, propriétaire de la boutique Montréal Moderne, qui se consacre à la remise à neuf de meubles scandinaves des années 60 et 70. 

Il a élu pignon sur rue dans Hochelaga-Maisonneuve il y a trois mois. « C'est mon gagne-pain. Je suis seul. Un petit commerçant de Montréal, comme bien d'autres. »

Rappelons que des commerces du même quartier, dont Electrik Kidz, ont été vandalisés un peu plus tôt cette année, répétant le même modus operandi employé dans les événements survenus cette nuit.

Trois autres commerces touchés

Trois autres commerces, soit le salon de coiffure la Cornette Touffue, le commerce de luminaires Lavoie Luminaires et une agence de gestion immobilière, ont également reçu la visite des vandales. 

Selon le porte-parole du SPVM, Benoit Boisselle, l'hypothèse que l'acte commis soit l'oeuvre d'un mouvement contre l'embourgeoisement du quartier est pour le moment retenue. Aucune arrestation n'a été effectuée. Une enquête est en cours pour appréhender les auteurs de ces gestes.

-Avec la collaboration de Patrick Sanfaçon.

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer