Un CPE de Gatineau fermé après avoir reçu des menaces

Des parents de Gatineau, en Outaouais, ont eu une désagréable surprise vendredi... (Courtoisie)

Agrandir

Courtoisie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Des parents de Gatineau, en Outaouais, ont eu une désagréable surprise vendredi matin au moment d'aller reconduire leurs enfants à la garderie. Le CPE Les enfants d'abord a en effet décidé de fermer ses portes pour la journée après avoir été la cible de menaces.

À leur arrivée vers 6 h 40, deux éducatrices ont trouvé un message manuscrit sur la porte d'entrée du CPE. La missive contenait « un message haineux » à l'endroit de la garderie. Elles ont appelé leur directrice, qui s'est rendue immédiatement sur place.

« J'ai tout de suite téléphoné à la police de Gatineau, signale Janick Bastille, directrice du CPE. Avec les enquêteurs, nous avons rapidement pris la décision de fermer la garderie pour la journée par mesure de précaution. Ce n'est peut-être qu'une très mauvaise blague, mais nous n'avons pas voulu prendre de chances. »

Mme Bastille n'a pas voulu dévoiler la teneur du message, afin de ne pas nuire à l'enquête policière en cours. Elle a cependant précisé à La Presse qu'il s'agissait d'un message haineux écrit à la main et qu'il ne visait pas une personne en particulier. Pour le reste de la journée, seules la directrice et la présidente du Conseil d'administration sont sur place. Les portes de la garderie sont verrouillées par mesure de sécurité.

En principe, la garderie devrait rouvrir ses portes lundi prochain, affirme la directrice. « C'est très stressant pour tout le monde, les parents, les enfants et les employés. Mais mon équipe a fait un travail formidable pour gérer tout ça. »

Le CPE Les enfants d'abord accueille environ 65 enfants.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer