Le Hells Angels Marc Bordage arrêté

Le nom de Marc Bordage figurait sur la... (Photo fournie par la Sûreté du Québec)

Agrandir

Le nom de Marc Bordage figurait sur la liste des dix criminels les plus recherchés au Québec.

Photo fournie par la Sûreté du Québec

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Daniel Renaud
La Presse

Le Hells Angels Marc Bordage, qui était en cavale depuis l'opération anti-motards SharQc menée en avril 2009, a été arrêté cet après-midi, dans le centre-ville de Montréal. Bordage, 54 ans, alias Marco, a été appréhendé près du Square Phillips, par des enquêteurs des Crimes contre la personne de la Sûreté du Québec, aidés par les membres du groupe tactique d'intervention de la police de Montréal.

Le nom de Bordage, membre de la section des Hells Angels de Québec, figurait sur la liste des dix criminels les plus recherchés au Québec.

Comme tous les membres des Hells Angels en cavale depuis SharQc, Bordage, qui était accusé de complot, meurtres et trafic de stupéfiants, avait toutefois bénéficié d'un arrêt des procédures en octobre 2016, dans la foulée de la fin abrupte du premier méga-procès du chapitre de Sherbrooke un an plus tôt.

Toutefois, Bordage faisait toujours l'objet d'un mandat visant à prélever son ADN. Selon nos informations, il devait fournir son ADN dans le cadre des procédures de SharQc mais il ne l'a jamais fait.

C'est vraisemblablement en vertu de ce mandat, qui a visiblement débouché sur l'émission d'un mandat d'arrestation, qu'il a été appréhendé. Selon nos informations, il comparaîtra demain au Palais de justice de Montréal et sera accusé de possession et d'usage de faux. Il ne serait pas surprenant que la Poursuite s'oppose à sa remise en liberté.

«Les policiers n'ont pas fait tout ça seulement pour obtenir son ADN. Ils ont sûrement autre chose derrière la tête», a lancé à La Presse un acteur de la scène judiciaire.

La Sûreté du Québec n'a pas voulu confirmer l'identité de l'homme arrêté ce midi au centre-ville mais des sources affirment qu'il s'agit de Bordage.

On ne sait pas si Bordage est resté au Québec ou a quitté la province, ou a fait la navette entre les deux, durant sa longue cavale.

Pour joindre Daniel Renaud, composez le (514) 285-7000, poste 4918, écrivez à drenaud@lapresse.ca ou écrivez à l'adresse postale de La Presse.




publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer