Fraude fiscale: 23 chefs d'accusation contre Nepcon

L'entreprise lavalloise de construction Nepcon.... (PHOTO PATRICK SANFAÇON, LA PRESSE)

Agrandir

L'entreprise lavalloise de construction Nepcon.

PHOTO PATRICK SANFAÇON, LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

L'entreprise lavalloise de construction Nepcon, ses administrateurs et son comptable font face à 23 chefs d'accusation pour fraude fiscale.

C'est le travail abattu par Revenu Québec - et qui découle de l'enquête de l'Unité permanente anticorruption (UPAC) relativement au présumé réseau de corruption et de collusion à Laval (projet Honorer) - qui a mené au dépôt des accusations.

Les dirigeants de Nepcon René et Anthony Mergl, ainsi que le comptable interne de l'entreprise, Jean-Pierre Roussel, sont accusés d'avoir participé à un stratagème de facturation de complaisance entre mai 2007 et septembre 2009.

MM. Mergl subissent présentement, avec 33 autres accusés dont l'ancien maire Gilles Vaillancourt, leur enquête préliminaire dans le dossier Honorer. « Les accusés s'exposent à des amendes minimales totalisant près de 1,6 million. De plus, les individus sont passibles d'une peine d'emprisonnement pouvant aller jusqu'à deux ans moins un jour », a précisé l'UPAC.

Ils devront comparaître au palais de justice de Laval le 8 juin.

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer