Projet Loquace: deux coursiers de Shane Maloney condamnés

Van Khan Nguyen et Ngoc Han Nguyen... (PHOTOS LA PRESSE)

Agrandir

Van Khan Nguyen et Ngoc Han Nguyen

PHOTOS LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Daniel Renaud
La Presse

Deux hommes arrêtés dans une importante opération policière effectuée en novembre 2012 et considérés comme des courriers de Shane Kenneth Maloney, un individu lié au crime organisé irlandais appréhendé dans la même frappe, ont décidé de régler leur dossier et ont plaidé coupable à plusieurs accusations portées contre eux.

Van Khan Nguyen, 22 ans, a été condamné à sept ans et cinq mois de pénitencier le 13 avril, après avoir plaidé coupable à des accusations concernant la possession de 70 kilos de cocaïne, d'une somme de 154 000 $ et d'une livre de C4, une substance explosive.

Lundi, Ngoc Han Nguyen, 30 ans, a plaidé coupable à 11 chefs de possession d'armes et de possession de 70 kilos de cocaïne dans un dessein de trafic. Les plaidoiries sur sentence auront lieu à la mi-mai mais déjà, le procureur de la poursuite, Me Philippe Vallières-Rolland, a annoncé ses couleurs en déclarant que la sentence proposée pourrait s'apparenter à celle de l'autre Nguyen.

Le procureur a lu un résumé de la preuve en cour. Par le biais de son avocat, Me Gregory Freund, Ngoc Han Nguyen a reconnu les faits, sauf la théorie selon laquelle il aurait fait partie de la cellule de Shane Kenneth Maloney.

Véritable poudrière

Ngoc Han Nguyen a été arrêté un mois avant l'opération Loquace en possession de 60 armes à feu, dont 53 mitraillettes, 172 dispositifs prohibés, une livre d'explosifs C4 et 2165 douilles ou cartouches de munitions. D'autres perquisitions qui ont suivi ont permis aux policiers de saisir 55 armes à feu supplémentaires, 111 dispositifs prohibés et 133 bâtons de dynamite volés en août 2011 à Sainte-Sophie, dans les Laurentides.

À noter que durant l'enquête, les policiers ont retrouvé en tout 1342 bâtons de dynamite dérobés lors du fameux vol de Sainte-Sophie.

Menée le 1er novembre 2012 par la Sûreté du Québec, l'opération Loquace visait un consortium de six têtes dirigeantes présumées, dont Maloney, qui tentait de prendre le monopole de la distribution de cocaïne au Canada.

Maloney a fait les manchettes à la suite de l'affaire de l'enquêteur du Service de police de la Ville de Montréal violemment battu au Mexique en janvier 2011. Il a été condamné à deux ans de pénitencier après avoir plaidé coupable à une accusation d'intimidation en décembre 2013.

Il est toujours accusé dans le cadre du projet Loquace.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer