Hidjab en cour: une plainte déposée contre la juge Marengo

Rania El-Allouli... (PHOTO GRAHAM HUGUES, PC)

Agrandir

Rania El-Allouli

PHOTO GRAHAM HUGUES, PC

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse

Une plainte a été déposée au Conseil de la magistrature contre la juge Eliana Marengo, qui a refusé d'entendre Rania El-Allouli, en Cour du Québec, parce qu'elle portait un hijab.

Jean-Pierre Lussier, un Montréalais qui ne connaît pas Mme El-Allouli, a déposé cette plainte samedi soir. «Je ne suis pas avocat ni justicier, mais j'ai été interpellé par cette histoire», a-t-il expliqué à La Presse. M. Lussier n'a pas été témoin de la scène. Ce n'est pas la première fois qu'il se porte ainsi à la défense d'inconnus. Il a déjà porté plainte en déontologie policière l'automne dernier dans l'histoire d'un enfant de 5 ans mort dans un accident de voiture impliquant un policier de la Sûreté du Québec qui était en filature.

J'ai déjà eu à déposer des plaintes pour me défendre et je sais que ça peut être compliqué, alors si je peux aider, je le fais.» Le Conseil n'a pas encore confirmé si la plainte était retenue.

Mme El-Allouli devait témoigner en cour la semaine dernière pour tenter de faire annuler la saisie de sa voiture par la Société de l'assurance automobile du Québec. Mais la juge Marengo avait exigé qu'elle retire son voile, parce qu'elle voulait que son tribunal demeure un lieu séculier. Mme El-Allouli ne l'a pas fait et sa cause a été suspendue indéfiniment.

- Avec La Presse Canadienne

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer