Trois arrondissements imposeront une «taxe Coderre»

Les arrondissements ont jusqu'à vendredi pour présenter leur... (Photothèque La Presse)

Agrandir

Les arrondissements ont jusqu'à vendredi pour présenter leur budget à la ville-centre.

Photothèque La Presse

Trois arrondissements augmenteront leur taxe locale pour faire face aux compressions imposées par la réforme du financement décrétée par l'administration municipale. Disant prendre cette décision à regret, le maire du Plateau Luc Ferrandez n'hésite pas à baptiser cette hausse de «taxe Coderre».

À l'heure de mettre la touche finale à leur budget pour l'année 2015, les maires du Sud-Ouest, du Plateau-Mont-Royal et d'Outremont disent avoir d'importantes difficultés à atteindre les objectifs de compressions dictés par la réforme du financement des arrondissements. Même en réduisant leurs services, ceux-ci disent n'avoir d'autre choix que d'augmenter les taxes.

«La réforme Coderre va se traduire par une taxe Coderre, il n'y a pas d'autre issue», lance le maire du Plateau, Luc Ferrandez.

«Cette réforme va se traduire en hausses de taxes, mais en baisse de service», déplore pour sa part Benoît Dorais, maire du Sud-Ouest.

Les arrondissements ont jusqu'à vendredi pour présenter leur budget à la ville-centre. Le Plateau prévient qu'il présentera une augmentation de sa taxe locale de 0,55 cent par 100 $ d'évaluation foncière. Concrètement, le compte de taxes moyen dans ce secteur de la ville augmentera du coup de 37 $. Pour le Sud-Ouest, la hausse est de 1 cent par 100 $ d'évaluation, soit 38 $ en moyenne par propriété. À Outremont, la taxe locale sera majorée de 0,046 cent, ce qui donnera une hausse moyenne de 61 $.

Rappelons que ces augmentations viendront s'ajouter à la hausse de taxes que la ville-centre décrètera dans son propre budget. Celui-ci doit être présenté à la fin novembre.

L'administration Coderre, qui s'était engagée à plafonner les hausses de taxes à l'inflation, a déploré le choix de ces arrondissements que de recourir aux taxes locales plutôt que réduire leurs dépenses. «Ils ont choisi la solution facile, que d'augmenter les taxes et nous blâmer. Il y a un manque de prise de responsabilité», a dénoncé Pierre Desrochers, président du comité exécutif. L'élu a indiqué que quatre arrondissements ont réussi à trouver des compressions sans se résoudre à augmenter leur taxe locale, soit Verdun, Villeray, Saint-Léonard et Ville-Marie.




la boite:1600127:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer