Source ID:; App Source:

Le PQ veut brancher tout le Québec à un réseau de fibre optique d'ici 4 ans

Pour l'instant, la fibre optique est présente dans... (PHOTO ARCHIVES AP)

Agrandir

Pour l'instant, la fibre optique est présente dans les rues, mais ne rend pas jusqu'aux maisons - le branchement se fait par des câbles de cuivre, une ancienne technologie.

PHOTO ARCHIVES AP

(MONTRÉAL) Un gouvernement du Parti québécois créerait une nouvelle filiale d'Investissement Québec chargée de brancher l'ensemble des ménages à la fibre optique, a promis Jean-François Lisée, samedi.

La nouvelle entité, NumériQuébec, serait dotée d'une enveloppe de 240 millions. Sa mission serait de former un consortium avec les distributeurs comme Bell, Vidéotron et Telus, ainsi qu'avec Hydro-Québec et des municipalités régionales de comté (MRC).

L'objectif serait de connecter tous les ménages du Québec à la fibre optique, une technologie beaucoup plus performante que le câblage de cuivre utilisé pour raccorder la très grande majorité des résidences.

« On va mettre tous ces gens autour de la table et dire investissons ensemble pour le branchement à la fibre optique de tout le Québec et tirons des profits ensemble de la génération de revenus que ça va amener », a résumé M. Lisée.

Cette promesse est nettement plus ambitieuse que celle du Parti libéral et de la Coalition avenir Québec, souligne M. Lisée. Ces deux partis proposent de subventionner les distributeurs pour qu'ils étendent la couverture internet à l'ensemble du Québec.

« Dans quatre ans, avec les libéraux et la CAQ, vous allez avoir du cuivre partout et ça on va leur laisser, a dit M. Lisée. Nous, on dit dans quatre ans, avec le Parti québécois, vous allez avoir de la fibre optique partout, y compris à Montréal, y compris dans les lieux qui sont déjà branchés, mais qui sont sous-branchés. »

Actuellement, environ un quart de million de foyers québécois n'ont pas accès à l'internet à haute vitesse.

« Conseil du numérique »

Jean-François Lisée a par ailleurs promis de nommer un ministre responsable du numérique et de mettre sur pied un Conseil du numérique, une forme de « comité de sages » composé de spécialistes de diverses disciplines.

La candidate du PQ dans Mercier, Michelle Blanc, estime que cette mesure permettra de répondre à un problème majeur.

« Depuis des années, le gouvernement est en réaction aux Uber, Amazon et Netflix de ce monde au lieu d'être proactif, a relevé Mme Blanc. Depuis des années, on a de la misère à comprendre comment adapter la société à ces enjeux qui touchent absolument tout. »




la boite:2512870:box

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer