Justin Trudeau défend son plan économique

Justin Trudeau... (PHOTO ARCHIVES LA PRESSE CANADIENNE)

Agrandir

Justin Trudeau

PHOTO ARCHIVES LA PRESSE CANADIENNE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Justin Trudeau a défendu son plan comprenant trois années déficitaires, ce matin à Montréal, tout en attaquant les budgets non équilibrés de Stephen Harper.

Le chef libéral a fait valoir qu'Ottawa devait absolument injecter des milliards supplémentaires dans l'économie. Il propose de hausser les investissements en infrastructure de 70 milliards $ en 10 ans.

«Pour présenter un budget équilibré l'an prochain, il va falloir faire des compressions majeures qui vont nuire à l'économie, ou bien augmenter de façon sérieuse les taxes et les impôts», a affirmé M. Trudeau. Pour sa part, il a «fait le choix de la franchise» en admettant prévoir trois budgets déficitaires.

Dans une usine du sud-ouest de Montréal, M. Trudeau a aussi attaqué Thomas Mulcair, qui promet la même «austérité» que Stephen Harper, selon lui. Le chef libéral a aussi accusé son vis-à-vis néodémocrate de parier son plan budgétaire sur une abolition très rapide du Sénat. «Ben voyons donc!», a-t-il laissé tomber à ce propos.

L'ex-premier ministre Paul Martin était aussi de la conférence de presse. Il a qualifié Stephen Harper de «roi des déficits» et a reproché à Thomas Mulcair de «fabuler» en matière économique.

Partager

publicité

publicité

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

Les plus populaires sur Auto

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

image title
Fermer