Compressions de Québec: chaînes humaines autour de plusieurs CPE

Un chaîne humaine devant le CPE Le Sablier,... (PHOTO PATRICK SANFAÇON, LA PRESSE)

Agrandir

Un chaîne humaine devant le CPE Le Sablier, à Montréal.

PHOTO PATRICK SANFAÇON, LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne

Des chaînes humaines ont été déployées lundi autour de centres de la petite enfance au Québec.

Cette mobilisation nationale a été initiée par l'Association québécoise des centres de la petite enfance (AQCPE) qui veut faire annuler les compressions de 120 millions de dollars annoncées par le gouvernement pour l'année 2016-2017.

Le PDG de l'AQCPE, Louis Senécal, a pris part lundi matin à une chaîne humaine du CPE Saint-Édouard dans le quartier La Petite-Patrie à Montréal. Il était accompagné de Françoise David, députée de Gouin et porte-parole parlementaire de Québec solidaire, de membres de l'équipe du CPE, de parents administrateurs et d'utilisateurs.

Aux yeux de Mme David, «plutôt que d'accorder une rémunération indécente à de nombreux médecins spécialistes, le gouvernement doit investir dans la petite enfance». Elle estime qu'il serait scandaleux de procéder à toute autre coupe.

Les CPE affirment qu'ils ont dû absorber des compressions de près d'un demi-milliard de dollars depuis 2006. Selon leur association, les compressions additionnelles mettent en péril la mission éducative des CPE et la qualité des services qu'ils rendent aux enfants et à leurs familles.

L'AQCPE mènera de nombreuses actions au cours des prochaines semaines dans l'espoir de faire pencher le gouvernement. Ces actions pourraient aller jusqu'à l'interruption de services dans les CPE de façon ponctuelle. Un grand rassemblement est prévu à Montréal le 7 février et des fermetures sont envisagées à la fin de février et en mars.

Le Conseil québécois des services de garde éducatifs à l'enfance (CQSGEE), qui représente environ le quart des quelque 900 organismes impliqués, a accepté la semaine dernière de participer à un comité de négociation pour tenter de revoir le financement des Centres de la petite enfance. L'Association québécoise des CPE (AQCPE) rejette toutefois cette démarche.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer