La reconstruction de l'école Saint-Gérard attendra

L'école Saint-Gérard a été démolie.... (PHOTO IVANOH DEMERS, LA PRESSE)

Agrandir

L'école Saint-Gérard a été démolie.

PHOTO IVANOH DEMERS, LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Nouveau rebondissement dans la saga de l'école Saint-Gérard: la reconstruction du bâtiment ne pourra pas aller de l'avant comme prévu. Le ministère de l'Éducation refuse d'augmenter de 4 millions le budget du projet, forçant la Commission scolaire de Montréal (CSDM) à retourner à la case départ.

La reconstruction de l'école fermée depuis trois ans en raison de la présence de moisissures devait coûter 16 millions. Plusieurs changements apportés pour obtenir le feu vert de l'arrondissement de Villeray-Saint-Michel-Parc-Extension ont toutefois fait gonfler la facture à 20 millions. Il s'agissait de conserver des éléments patrimoniaux, d'en faire une construction LEED, d'aménager un toit vert et d'inclure la géothermie.

Jugeant la facture trop élevée, le ministère de l'Éducation a avisé la CSDM qu'il refusait d'augmenter le budget du projet. «On a approuvé un projet de 16 millions, on s'attend à un projet de 16 millions», a indiqué à La Presse Julie White, attachée de presse du ministre François Blais.

La déception était palpable chez la présidente de la CSDM, Catherine Harel Bourdon, qui a déclaré: «Le Ministère va porter l'odieux du fait qu'on doit refaire le projet.»

Le Ministère refuse toutefois de porter le blâme. «En cours de route, la CSDM a modifié le projet. Mais les modifications [...], pour nous, ne sont pas nécessaires pour accueillir les élèves», a précisé Julie White.

Rentrée retardée

La révision du projet forcera du même coup la reprise des démarches auprès de l'arrondissement pour obtenir le permis de construction, puisque l'actuel est conditionnel à des éléments qui devront être abandonnés. Bref, il apparaît bien peu probable que les élèves retournent à l'école Saint-Gérard pour la rentrée 2016, comme prévu.

«Il va falloir qu'on réétudie tout le projet, c'est la loi», confirme la mairesse de Villeray, Anie Samson. Celle-ci s'est dite profondément déçue de ce nouveau rebondissement, rappelant que son arrondissement a accepté de retirer l'édifice de la liste des bâtiments patrimoniaux pour en faciliter la reconstruction.

Le nombre d'élèves pourrait d'augmenter de 6% dans Villeray d'ici 2020 et de 17% dans plusieurs quartiers voisins. La CSDM avait prévu faire passer la capacité de Saint-Gérard de 400 à 680 élèves.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer