L'Alliance des professeurs de Montréal réclame la démission de Bolduc

Le ministre de l'Éducation du Québec, Yves Bolduc... (PHOTO JACQUES BOISSINOT, ARCHIVES LA PRESSE CANADIENNE)

Agrandir

Le ministre de l'Éducation du Québec, Yves Bolduc

PHOTO JACQUES BOISSINOT, ARCHIVES LA PRESSE CANADIENNE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Louise Leduc
La Presse

« Pour le bien de l'école publique montréalaise », l'Alliance des professeures et professeurs de Montréal, qui représente les quelque 9000 enseignants de la Commission scolaire de Montréal, réclame la démission du ministre de l'Éducation, Yves Bolduc.

L'Alliance lui reproche notamment les coupes importantes imposées aux commissions scolaires et une nouvelle carte scolaire qui défavorise la CSDM.  Elle déplore qu'il ait banalisé les coupes dans les achats de livres des bibliothèques scolaires et n'ait toujours pas annoncé des fonds pour la deuxième phase du programme de rénovation d'écoles aux prises avec des problèmes de moisissures.

« Pour sa méconnaissance du milieu de l'éducation, pour sa décision de protéger l'école privée au détriment de l'école publique, pour son incompréhension et son insensibilité à l'école montréalaise, le ministre Bolduc doit être remplacé dans les plus brefs délais avant que ne s'effondre le système d'écoles publiques », plaide par voie de communiqué Catherine Renaud, présidente de l'Alliance.

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer