Couillard émet un doute sur les élections scolaires

Philippe Couillard... (PHOTO EDOUARD PLANTE-FRÉCHETTE, LA PRESSE)

Agrandir

Philippe Couillard

PHOTO EDOUARD PLANTE-FRÉCHETTE, LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(QUÉBEC) Le premier ministre Philippe Couillard a formulé un doute, hier, sur la pertinence de tenir des élections scolaires à l'avenir.

Le chef caquiste François Legault a indiqué qu'il n'y a qu'un candidat - voire aucun - à quelque 44% des postes en jeu dans les commissions scolaires au scrutin du 2 novembre. «Je partage la préoccupation de notre collègue quant à la signification réelle de cet exercice démocratique», a affirmé M. Couillard. Selon lui, «il fallait mener à bien» les élections scolaires cette année puisque «le processus était déjà engagé» au moment où son gouvernement est arrivé au pouvoir.

Lors des dernières élections scolaires, en 2007, le taux de participation a atteint à peine 7,9%. Le scrutin de cette année coûte 20 millions.

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer