Grève: plus de 800 000 dollars d'amendes aux garderies privées

Plusieurs garderies privées ont fermé leurs portes ... (Photo : André Pichette, archives La Presse)

Agrandir

Plusieurs garderies privées ont fermé leurs portes mercredi, et des manifestations ont eu lieu à Montréal et à Québec.

Photo : André Pichette, archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Québec impose plus de 800 000 dollars d'amendes aux garderies privées qui ont fait la grève cette semaine.

Les inspecteurs du ministère de la Famille ont constaté que 214 des quelque 650 garderies privées subventionnées du Québec ont fermé leurs portes mercredi. Chaque propriétaire recevra un avis d'infraction dans les prochains jours l'informant qu'il devra payer 3750 dollars d'amendes. Les sanctions totalisent donc 802 500 dollars.

Un montant de 1250 dollars sera retranché de la subvention versée à la garderie en juillet. Le reste de l'amende - 2500 dollars - sera imposée en novembre 2014 seulement, au moment de l'ajustement de la subvention.

Les garderies privées s'opposent aux coupes budgétaires de 15 millions de dollars et contestent la légalité des sanctions de la ministre Nicole Léger. Elles prévoient une deuxième journée de grève le 30 mai. Québec entend faire passer l'amende à 4375 dollars si elles vont de l'avant.




publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer