Anglais intensif: différents modèles possibles

La ministre de l'Éducation, Line Beauchamp, a affirmé que... (Photo: André Pichette, Archives La Presse)

Agrandir

La ministre de l'Éducation, Line Beauchamp, a affirmé que le gouvernement est «très ouvert à ce que les écoles et les commissions scolaires puissent choisir différents modèles».

Photo: André Pichette, Archives La Presse

La ministre de l'Éducation, Line Beauchamp, assure que chaque école ou commission scolaire pourra définir son propre programme d'enseignement intensif de l'anglais en 6e année.

Lundi, la Fédération des comités de parents du Québec a exprimé des réserves au sujet du «modèle unique» du gouvernement selon lequel la moitié de l'année serait consacrée à l'apprentissage de l'anglais.

La Coalition avenir Québec l'a carrément condamné. Mais Mme Beauchamp a affirmé hier que le gouvernement est «très ouvert à ce que les écoles et les commissions scolaires puissent choisir différents modèles». «L'idée, c'est d'additionner entre 300 et 400 heures d'anglais en 6e année», a-t-elle ajouté. Le gouvernement veut mettre en place le nouveau programme de façon graduelle à partir de l'automne. La Centrale des syndicats du Québec demande au gouvernement d'y renoncer.




publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer