Les touristes n'ont pas fui Montréal

Selon Tourisme Québec, le conflit étudiant n'a pas... (Photo: David Boily, La Presse)

Agrandir

Selon Tourisme Québec, le conflit étudiant n'a pas nui au taux d'occupation des hôtels, en hausse de 11,6% en juin, le meilleur résultat en plus de 10 ans dans ce mois. L'Association des hôtels du Grand Montréal conteste cependant les chiffres.

Photo: David Boily, La Presse

Partager

Dossiers >

Conflit étudiant

Actualité

Conflit étudiant

Le gouvernement de Jean Charest a décidé d'augmenter les droits de scolarité de 1625 dollars en cinq ans, une hausse décriée par des dizaines de milliers d'étudiants. »

Loin d'être la catastrophe annoncée, le conflit étudiant n'a pas fait fuir les touristes de Montréal au printemps dernier, selon Tourisme Québec. Au contraire, les plus récentes données sur l'occupation des hôtels permettent de constater que la métropole a connu son meilleur mois de juin en plus de 10 ans.

Le nombre de chambres louées dans la métropole a bondi de 11,6% par rapport à juin 2011. En moyenne, pas moins de 17 265 chambres ont quotidiennement trouvé preneur - de loin la meilleure performance de Montréal en plus d'une décennie.

Cette progression est d'autant plus importante que, à Québec, deuxième destination touristique de la province, le taux d'occupation a connu une augmentation de seulement 2,2% durant la même période.

Les mois de mars, avril et mai ont eux aussi connu des hausses de fréquentation par rapport à 2011, sans toutefois battre de records. L'augmentation, de 3%, est toutefois moins élevée que celle observée en juin.

La forte fréquentation des hôtels montréalais au début de l'été s'est également reflétée dans le tarif moyen de location, qui connu une importante augmentation pour s'établir à 162$ en juin. À la même période l'an dernier, le prix moyen des chambres était de 146$.

Ces hausses combinées de l'occupation des hôtels et du prix de location ont fait exploser les recettes des hôteliers de 21% en juin. Ils se sont ainsi partagé près de 84 millions, comparativement à 69 millions l'an dernier.

Ces données contrastent avec l'alarmisme de l'industrie touristique au début de la saison estivale, au moment où le conflit étudiant battait son plein. À la fin du mois de mai, lors d'une rencontre avec le ministre des Finances, Raymond Bachand, des membres de la chambre de commerce du Montréal métropolitain avaient évoqué une chute de leur chiffre d'affaires de 25% à 50% en raison du conflit étudiant.

Les hôteliers doutent

L'Association des hôtels du Grand Montréal (AHGM), qui représente plus des trois quarts des hôteliers de la région, met en doute les chiffres de Tourisme Québec. William Brown, vice-président-directeur de l'AHGM, soutient que la hausse de la fréquentation en juin est beaucoup plus modeste -soit d'à peine 0,5%.

M. Brown, qui affirme colliger lui-même les statistiques de ses membres, remet en question la méthodologie utilisée par Tourisme Québec. Pour sa part, le Ministère est sûr de ses données; il se base en effet sur un sondage réalisé tous les mois par l'Institut de la statistique du Québec auprès de la moitié de tous les établissements hôteliers de la province.

Au-delà de cette guerre de chiffres, l'AHGM affirme que les hôteliers montréalais ont surtout souffert en juillet. Il évoque pour cette période un recul de l'affluence de plus de 12% par rapport à 2011. Le prix des chambres aurait lui aussi dégringolé.

William Brown explique cette baisse par la force du dollar canadien, qui pourrait décourager les touristes européens et américains. M. Brown estime également que le conflit étudiant, qui sévissait au moment où les touristes planifiaient leurs vacances, a pu en inciter plusieurs à délaisser la métropole. Si les hôteliers n'ont pas trop souffert en juin, c'est que plusieurs congrès sont venus sauver la mise, ajoute l'AHGM.




À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer