Une porte-parole plus radicale élue à la CLASSE

Dossiers >

Conflit étudiant

Actualité

Conflit étudiant

Le gouvernement de Jean Charest a décidé d'augmenter les droits de scolarité de 1625 dollars en cinq ans, une hausse décriée par des dizaines de milliers d'étudiants. »

Jeanne Reynolds et Gabriel Nadeau-Dubois, co-porte-paroles de la... (Photo Ninon Pednault, La Presse)

Agrandir

Jeanne Reynolds et Gabriel Nadeau-Dubois, co-porte-paroles de la CLASSE.

Photo Ninon Pednault, La Presse

 

Philippe Teisceira-Lessard et Vincent Larouche
La Presse

La CLASSE s'est choisi dimanche une troisième porte-parole, issue de l'aile plus radicale de l'organisation, qui représentera maintenant le regroupement étudiant aux côtés de Gabriel Nadeau-Dubois et de Jeanne Reynolds.

Camille Robert, étudiante en histoire à l'Université du Québec à Montréal (UQAM), a été élue par les délégués réunis en congrès dimanche. Elle a remporté 41 votes favorables, contre 26 en sa défaveur et deux abstentions.

Dans une lettre de présentation, Mme Robert dit avoir milité au sein de la Convergence des luttes anticapitalistes (CLAC), un groupe d'extrême gauche qui promet de perturber directement le Grand Prix de Formule 1. Les manifestations de la CLAC virent souvent en affrontements avec la police.

«Après trois mois, et probablement plusieurs autres à venir, il est peut-être opportun de fournir du sang neuf à l'un des comités les plus sous pression», a écrit l'étudiante avant le congrès.»

Des sources confirment que Camille Robert est nettement plus radicale que les personnes présentement responsables de l'image publique de l'organisation. Malgré sa réputation, Gabriel Nadeau-Dubois est considéré comme très modéré au sein de son organisation.

Par ailleurs, l'ensemble des 48 postes de responsabilité de la CLASSE a été renouvelé dimanche lors du congrès tenu au cégep de Valleyfield, l'établissement où avait été créée la coalition avant la grève. Chaque siège du comité exécutif a un nouveau mandataire, puisqu'aucun responsable sortant n'a retenté sa chance.

De leur côté, Gabriel Nadeau-Dubois et Jeanne Reynolds ont été facilement réélus comme co-porte-paroles. Le premier a récolté 60 votes favorables contre 14 abstentions, alors que la seconde a fait l'unanimité chez les délégués.

Mobilisation estivale

La CLASSE a aussi fait le point sur la mobilisation qu'elle entend maintenir tout l'été pour mettre de la pression sur le gouvernement Charest.Misant sur la continuité, elle prévoit deux grandes manifestations, les 22 juin et 22 juillet.

Gabriel Nadeau-Dubois ajoute que le Grand Prix, comme les autres grands événements de l'été, servira de tribune aux étudiants pour s'exprimer. Il assure toutefois que l'objectif n'est pas d'empêcher les gens de participer aux événements ou de mettre leur sécurité en péril.

Les leaders étudiants devraient d'ailleurs rencontrer aujourd'hui le président du festival Juste pour rire, Gilbert Rozon, à la demande de ce dernier. Il voudrait les inciter à ne pas perturber les grands événements. - Avec La PC

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer