Des attentats récents au Canada

Un officier de la GRC.... (PHOTO ARCHIVES LA PRESSE CANADIENNE)

Agrandir

Un officier de la GRC.

PHOTO ARCHIVES LA PRESSE CANADIENNE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dossiers >

Attentat à Ottawa

Actualité

Attentat à Ottawa

Le 22 octobre 2014, des coups de feu ont été tirés sur la colline parlementaire, à Ottawa. »

Tantôt politiques, tantôt reliés au crime organisé, parfois conséquences de conflits étrangers, différents attentats ont marqué l'histoire récente du Canada. En voici quelques-uns.

8 mai 1984

Le caporal Denis Lortie ouvre le feu à l'Assemblée nationale, à Québec, tuant 3 personnes et en blessant 13 autres. Le sergent d'armes René Jalbert s'illustrera en tentant, durant de longues heures, de le raisonner. Le nombre de victimes aurait pu être beaucoup plus élevé, puisque la fusillade est survenue avant l'arrivée des députés.

6 décembre 1989

C'est l'une des tragédies qui ont bouleversé le Québec: un homme armé d'un fusil semi-automatique fait irruption à l'École polytechnique de Montréal et abat de sang-froid 14 femmes, avant de se suicider. Sa haine des «féministes» a motivé son geste.

13 septembre 2006

Phénomène fréquent aux États-Unis, les fusillades dans des écoles sont plutôt rares chez nous. Celle survenue au collègue Dawson, à Montréal, s'est traduite par la mort d'une jeune femme de 18 ans, Anastasia De Sousa, et celle du tireur. Une vingtaine de personnes ont aussi été blessées, dont plusieurs grièvement.

4 septembre 2012

Pauline Marois, qui vient tout juste d'être élue première ministre du Québec, prononce son discours au Metropolis, peu avant minuit, quand un homme entre par la porte arrière et ouvre le feu. Un employé de la salle de spectacle est tué et un autre est blessé. Richard Henry Bain sera arrêté quelques minutes plus tard.

4 juin 2014

Trois policiers de la Gendarmerie royale du Canada sont tués et deux autres blessés à Moncton, au Nouveau-Brunswick, quand un individu armé s'attaque à eux avant de prendre la fuite. S'en suit une chasse à l'homme qui durera 28 heures et qui se soldera par l'arrestation de Justin Bourque, 24 ans.

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer