Météo: pas de répit pour les Québécois

Pas moins de 36 centimètres de neige se sont... (PHOTO ROBERT SKINNER, LA PRESSE)

Agrandir

Pas moins de 36 centimètres de neige se sont accumulés de vendredi à samedi dans la région de Montréal.

PHOTO ROBERT SKINNER, LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Après un redoux de quelques jours, Dame Nature a coupé sec son accalmie samedi, ne donnant aucun répit aux Québécois qui ont affronté une nouvelle tempête hivernale. Routes quasi impraticables, vols annulés ou retardés aux aéroports, inondations et de la neige à revendre. Tour d'horizon.

CHAOS SUR LES ROUTES

Dès le petit matin samedi, les routes du Québec étaient devenues problématiques. Après quelques heures de pluie verglaçante vendredi soir, la neige s'est mise à tomber de façon intense sur le territoire. Transports Québec et Urgences-santé ont appelé la population à carrément « éviter de sortir » et « reporter leurs déplacements ». Pendant de longues heures, l'ensemble du réseau routier était paralysé, sous l'emprise de la tempête. Chaussée glacée ou enneigée et visibilité réduite ou nulle étaient au rendez-vous pour ceux qui étaient obligés de prendre le volant.

Les autoroutes 20 et 40, entre Québec et Montréal, la 175 dans le parc des Laurentides et la 30 dans le secteur de Sorel ont été plus particulièrement touchées. Ce n'est qu'en milieu d'après-midi que les automobilistes ont pu souffler grâce à une amélioration de la visibilité. Il y a eu plusieurs sorties de route durant la journée, notamment dans le parc des Laurentides, mais aucune n'a fait de blessé grave. Un seul accident important est survenu sur le territoire, à Notre-Dame-du-Bon-Conseil. Un homme dans la soixantaine se trouvait toujours dans un état critique au moment de publier.

DE LA NEIGE ET ENCORE DE LA NEIGE

Pas moins de 36 centimètres de neige se sont accumulés de vendredi à samedi dans la région de Montréal. Au réveil, les Montréalais ont dû user de patience pour déneiger leurs véhicules ensevelis sous plusieurs centimètres de neige, qui cachaient une mince couche de verglas. En début d'après-midi, Environnement Canada a levé son avertissement de tempête hivernale pour Montréal. Les précipitations ont cessé plus tard samedi dans les régions plus à l'est et au centre de la province. « En général, on parle d'accumulations d'environ 30 centimètres un peu partout au Québec », a résumé la météorologue Julie Deshaies. Aujourd'hui, le soleil promet d'être au rendez-vous, mais attention, ce sera plutôt frisquet. Certaines régions sont visées par des avertissements de froid extrême. Pour la métropole, le maximum attendu est de - 18 °C. Avec le refroidissement éolien, la température ressentie tournera autour de - 30.

DES VOLS ANNULÉS OU RETARDÉS

Les humeurs de Dame Nature ont aussi perturbé les activités aux aéroports Pierre-Elliott-Trudeau à Montréal et Jean-Lesage à Québec. Le départ de dizaines de vols a été retardé ou annulé. Des voyageurs ont dû patienter de longues heures à bord d'avions immobilisés sur le tarmac. Un lecteur a raconté à La Presse avoir attendu plus de quatre heures après son embarquement avant de voir l'avion décoller vers le Mexique. Les conditions météo n'ont d'ailleurs pas facilité les opérations de dégivrage des appareils, a indiqué Aéroports de Montréal sur son compte Twitter.

En fin de journée samedi, le tableau des départs et des arrivées était encore largement rougi par des annulations et des retards.

URGENCES-SANTÉ DÉBORDÉ

Le service d'Urgences-santé a été débordé d'appels vendredi et samedi. À partir de minuit vendredi, le téléphone n'a plus dérougi. En fin d'après-midi samedi, Urgences-santé avait répondu à plus de 680 appels, soit près du double de ce que le service reçoit habituellement pour une même période. « On parle de chutes, d'accidents de voiture, de personnes âgées qui ne sont pas capables de se déplacer », a énuméré le porte-parole Jean-François Coornaert. Au moins 200 paramédicaux étaient déployés sur le terrain à Laval et Montréal. Urgences-santé rappelle aux citoyens de déneiger l'entrée menant à leur domicile et de veiller à ce que les voisins fassent de même pour faciliter le travail des ambulanciers.

LES DÉGÂTS DU FROID DANS DES RESTAURANTS

Le grand froid provoque des inconvénients majeurs dans certains établissements culinaires de Montréal, par exemple au restaurant Laloux, où le gel des canalisations a causé d'importants dégâts qui ont forcé la fermeture temporaire de l'institution. « Nous allons devoir rester fermés pendant quelques semaines », a indiqué Mélanie Boude, directrice du restaurant de l'avenue des Pins. Les tracas du Laloux rappelleraient de bien mauvais souvenirs au propriétaire des restaurants Joe Beef, Liverpool House et Le Vin Papillon, le chef David McMillan. Durant la période des Fêtes, ses trois établissements avaient subi des fuites d'eau, à la suite de ruptures de tuyaux causées par le gel des canalisations.

- avec la collaboration de Marissa Groguhé, La Presse




À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer