• Accueil > 
  • Actualités 
  • > Propos racistes: l'Université de Toronto offre ses excuses à un étudiant 

Propos racistes: l'Université de Toronto offre ses excuses à un étudiant

La cafétéria du Collège Massey.... (PHOTO WIKICOMMONS)

Agrandir

La cafétéria du Collège Massey.

PHOTO WIKICOMMONS

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
Toronto

La direction du prestigieux Collège Massey a offert ses excuses à un étudiant noir victime de propos racistes tenus par un professeur.

Hugh Segal, qui dirige le collège réservé aux étudiants de troisième cycle de l'Université de Toronto, a promis des changements à la suite de l'incident.

Dans un communiqué, Hugh Segal a indiqué que le professeur Michael Marrus avait fait des remarques «blessantes et complètement inappropriées» à l'endroit d'un étudiant durant l'heure du lunch, mardi dernier.

Ce communiqué n'offrait pas de détails concernant l'incident, mais une lettre de plainte signée par des dizaines d'étudiants et de membres du personnel de la faculté révèle les allégations auxquelles M. Segal fait référence.

Selon la lettre, au moment où l'étudiant se trouvait devant Hugh Segal, dont le titre officiel est celui de «Maître» du collège, le professeur Marrus a invoqué des images d'esclavage.

Michael Marrus aurait dit: «Tu sais qu'il est ton maître, eh? Sens-tu les coups de fouet?»

La lettre parle d'une «indignation profonde» par rapport à l'incident et exige des excuses de la part de Hugh Segal, le congédiement de Michael Marrus et que le titre de «Maître» soit modifié.

Hugh Segal, qui a offert des excuses, affirme qu'il va demander au conseil d'administration de modifier son titre de «maître» et qu'il utilisera le terme «direction du collège» jusqu'à ce que le nouveau nom soit adopté.

Michael Marrus a déjà déclaré à CTV News qu'il ne ferait pas de commentaires sur l'événement et que le tout était entre les mains du Collège Massey. Il n'a pas répondu pour le moment aux demandes de La Presse canadienne.

Hugh Segal n'a pas répondu non plus, jusqu'à maintenant, aux demandes de commentaires de La Presse canadienne.

Dans son mot d'excuse, Hugh Segal a déclaré: «Les mots et les commentaires comme ceux-ci ne reflètent d'aucune manière les opinions du Collège Massey. Nous sommes engagés à offrir une communauté académique et résidentielle ouverte, accueillante et inclusive et nous allons nous assurer que le collège est un environnement sûr pour tous nos membres où ce genre d'incident ne se reproduira plus.»




publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer