• Accueil > 
  • Actualités 
  • > LGBT: toujours de l'intimidation, mais des progrès, révèle un sondage 

LGBT: toujours de l'intimidation, mais des progrès, révèle un sondage

Jasmin Roy... (Photo François Roy, La Presse)

Agrandir

Jasmin Roy

Photo François Roy, La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Les trois quarts des personnes LGBT ont déjà été victime d'intimidation ou de menace et plus de la moitié d'entre elles jugent que les ressources d'aide sont insuffisantes. C'est ce que révèle notamment un grand sondage pancanadien sur les communautés LGBT présenté ce matin par la Fondation Jasmin Roy à Montréal.

«Ce sont des chiffres très inquiétants qui prouvent que les communautés LGBT sont toujours des cibles d'intimidation dans les milieux scolaires et de travail. Ils démontrent également qu'il existe bel et bien de la discrimination au sein même de ces groupes», a déclaré Jasmin Roy, le fondateur de la Fondation. En effet, 78 % des répondants de la communauté LGBT soutiennent que leurs pairs LGBT entretiennent des stéréotypes à leur égard.

Ce coup de sonde de la firme CROP mené auprès de près de 3000 personnes, dont 1897 personnes LGBT, démontre néanmoins d'importants progrès concernant l'acceptation des différences sexuelles et de genre dans la population et au sein des LGBT. Les plus jeunes par exemple acceptent et dévoilent plus rapidement qu'auparavant leur identité de genre. Ceux-ci sont aussi plus nombreux à se déclarer bisexuels ou pansexuels que les vieilles générations des communautés LGBT.

Plus de quatre répondants sur cinq soutiennent que la société canadienne est prête à faire des efforts pour intégrer les personnes LGBT à la communauté. 

Le sondage établit aussi que 13 % de la population canadienne se déclare homosexuel, bisexuel, pansexuel, transgenre, asexuel ou ayant une identité non binaire.

«Les résultats de ce sondage seront utilisés pour nourrir la réflexion d'organismes et des différents paliers de gouvernement en vue d'établir des plans d'action visant à mieux répondre aux besoins des jeunes de cette communauté et à leur bâtir des milieux plus positifs», a indiqué Jasmin Roy.

Près de la moitié des répondants du sondage affirme être mal représenté dans les médias et environ 70 % d'entre eux souhaiteraient avoir une représentation moins stéréotypée des LGBT à la télévision.




publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer