Un nombre record de travailleurs agricoles étrangers

Des travailleurs migrants dans un champ du Québec.... (Photo: André Pichette, La Presse)

Agrandir

Des travailleurs migrants dans un champ du Québec.

Photo: André Pichette, La Presse

Marie Allard
La Presse

Un nombre record de travailleurs agricoles étrangers - soit 7500 - seront accueillis au Québec cette année par la Fondation des entreprises en recrutement de main-d'oeuvre agricole étrangère (FERME). Il s'agit d'une hausse de 10% par rapport à 2011. En plus d'espérer plus de travailleurs, les agriculteurs les veulent plus tôt.

«Effectivement, le téléphone sonne, a dit René Mantha, directeur général de FERME. Comme la saison est hâtive, les producteurs veulent devancer l'arrivée de leurs travailleurs. Mais les gens ont beau demander plus rapidement, je ne pense pas que les gouvernements vont procéder bien plus rapidement pour donner leurs approbations. Évidemment, ça va créer des déséquilibres.»

Le nombre de travailleurs agricoles - originaires du Mexique, du Guatemala et, dans une moindre mesure, du Honduras - recrutés par FERME a doublé depuis 2005. «On a des augmentations de 10 à 15% chaque année, a indiqué M. Mantha. Ces sont des travailleurs qui sont essentiels à l'agriculture. Si on ne les avait pas, ce serait fini d'avoir des légumes frais au Québec.»

L'assemblée annuelle de FERME aura lieu ce jeudi. C'est trop tard, selon son directeur général. «L'an prochain, on va la faire beaucoup plus tôt, a-t-il dit. Le réchauffement de la planète, ce n'est pas une vue de l'esprit!»

Allongement de la saison

Avant, la saison des travailleurs agricoles durait de 12 à 18 semaines. «La moyenne, actuellement, est à 22 semaines», a souligné M. Mantha.

Il reste que lancer la saison, «c'est un pensez-y-bien», selon lui. «Au prix où sont les semences, les engrais, il ne faut pas qu'il se mette à pleuvoir et à faire froid, puis que tout parte», a-t-il fait valoir.

Au total, l'an dernier, le Québec a admis environ 8000 travailleurs agricoles étrangers (en majorité recrutés par FERME, mais pas tous). Ces employés travaillent environ 60 heures par semaine et gagnent entre 12 000$ et 15 000$ durant un séjour de 20 semaines au Québec.

Partager

lapresse.ca vous suggère

  • Gare au retour du gel

    Actualités

    Gare au retour du gel

    Rangez vos sandales: après la vague de chaleur de la semaine dernière, Environnement Canada prévoit du gel ce matin, partout au Québec. Tôt mardi, le... »

  • Les nouvelles feuilles en péril

    National

    Les nouvelles feuilles en péril

    Vous ne rêvez pas: les érables, lilas, peupliers, saules et ormes ont commencé à bourgeonner. Certains ont même des feuilles. Du jamais vu si tôt,... »

  • Plus de générations de maringouins

    National

    Plus de générations de maringouins

    Un maringouin a eu du flair, la semaine dernière, sur la Rive-Sud de Montréal. Il est allé voler près de Jacques Brodeur, professeur de biologie à... »

publicité

publicité

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer