(Québec) Après avoir annoncé une série d’assouplissements sanitaires et à l’approche de la saison touristique, Québec ramène les forfaits vacances subventionnés ainsi que d’autres rabais pour l’accès aux parcs nationaux et d’autres activités.

Julien Arsenault
Julien Arsenault La Presse

La ministre du Tourisme, Caroline Proulx, a confirmé, vendredi, par voie de communiqué, le retour de la carte annuelle Parcs nationaux, qui offre un accès illimité au 23 parcs nationaux de la province pendant un an. À compter du 1er juin, 141 000 cartes seront offertes à moitié prix, soit au coût de 40,63 $, sur le site de la Société des établissements de plein air du Québec (SEPAQ).

Plus de 600 forfaits visant à inciter les Québécois à visiter les régions sont aussi proposés par l’entremise du programme Explore Québec. La mesure offre une réduction équivalente à 25 % du prix de vente régulier de forfaits à destination des différentes régions de la province. Les forfaits comprennent entre autres deux nuitées et deux visites d’attraits phares de la région.

Les Québécois ont répondu avec enthousiasme aux mesures incitatives depuis leur lancement, et je suis extrêmement fière qu’elles se poursuivent. En permettant aux Québécois d’économiser pour qu’ils profitent encore plus de leurs vacances, on injecte de l’argent directement dans les coffres des entreprises touristiques.

Caroline Proulx, ministre du Tourisme, dans un communiqué.

Selon le gouvernement Legault, mesures annoncées vendredi totalisent près de 34 millions de dollars et s’inscrivent dans le cadre du plan de relance touristique annoncé en juin dernier.

La carte pour les parcs nationaux offrira toujours un rabais de 25 % sur le tarif quotidien des stationnements pour les plages des parcs nationaux d’Oka, du Mont-Orford et de la Yamaska ainsi que d’autres avantages.

L’an dernier ces cartes annuelles ont généré près d’un million de jours/visite sur une fréquentation totale de 4,8 millions de jours/visite dans les parcs nationaux, ce qui constitue, selon la SEPAQ, une « fréquentation historique ».

En comparaison avec l’été précédent, la hausse a représenté 589 000 jours/visite supplémentaires. Chaque visiteur d’un établissement génère en moyenne des dépenses des 66 $ par jour à l’extérieur de l’établissement fréquenté, a précisé la SEPAQ.

Le passeport « Attraits », déployé l’an dernier, est également de retour. La mesure permet de réduire la facture d’un accès aux attraits touristiques en proposant un rabais de 20 % à l’achat d’un passeport pour deux attraits, de 30 % pour trois attraits et 40 % pour quatre attraits. Plus de 333 passeports différents sont disponibles sur le site Quebecvacances.com.