C’est accompagné de la voix de Fred Pellerin qu’il sera possible dès l’été prochain de découvrir le lieu historique national des Forges-du-Saint-Maurice, à Trois-Rivières.

Pierre-Marc Durivage Pierre-Marc Durivage
La Presse

À la demande de Parcs Canada, le célèbre conteur de Saint-Élie-de-Caxton a créé et scénarisé Diabolus ex machina, une œuvre exclusive inspirée du folklore local qui permettra aux visiteurs d’emprunter un parcours déambulatoire en extérieur, à la découverte des secrets des Forges. Présentée sous la forme de 14 capsules audio prenant la forme de faux documentaires, Diabolus ex machina fera pénétrer le public dans l’univers historique et légendaire du site historique, bien entendu en phase avec l’univers ludique de Fred Pellerin.

Le titre de l’œuvre d’une durée totale de 75 minutes joue sur la sonorité de la locution latine Deus ex machina (Dieu hors de la machine). Au théâtre, cela réfère au procédé par lequel une intervention divine vient faire dévier le court du récit. Pour Fred Pellerin, cela permet d’exacerber le caractère mystérieux de son œuvre audio, tout en soulignant sa démarche historique.

Le parcours audio signé Fred Pellerin s’ajoute au projet 1600°C : l’épreuve du feu, spectacle numérique annoncé en décembre dernier qui permettra aux visiteurs d’expérimenter le travail des ouvriers du haut fourneau des Forges-du-Saint-Maurice, considérées comme la première industrie lourde de l’histoire du Canada. D’autres investissements sont aussi prévus au lieu historique national plus tard cette année.