Le parc national d’Opémican termine cet été la troisième phase de son déploiement avec l’ouverture du secteur de la rivière Kipawa, qui avait été retardée en raison des inondations du printemps 2019.

Pierre-Marc Durivage Pierre-Marc Durivage
La Presse

Le pont qui assurait l’accès au secteur situé au confluent de la rivière Kipawa et du lac Témiscamingue avait alors été emporté par les eaux.

Depuis vendredi, les visiteurs peuvent donc louer l’un des quatre emplacements de camping rustique ainsi que les quatre sites de prêt-à-camper ÉTOILE situés sous les grands pins et au-dessus des parois rocheuses du lac Témiscamingue. On dit qu’il s’agit des sites prêt-à-camper les plus spectaculaires du réseau de la SEPAQ.

Dans le même secteur, un sentier d’hébertisme pour les enfants ainsi que trois sentiers pédestres seront dorénavant accessibles aux randonneurs, y compris celui de La Grande Chute, qu’on pouvait jusqu’à maintenant observer à partir d’un accès temporaire situé au nord de la rivière Kipawa.

Par ailleurs, deux nouveaux sentiers ont été aménagés dans le secteur de la pointe Opémican, où se poursuit la restauration des bâtiments historiques du poste de drave.

Enfin, de nouveaux circuits de canot-camping avec portage et emplacements de camping aménagés sont proposés aux amoureux de la nature.

> Consultez le site du parc national