La liste:-1:liste; la boite:1322676:box; tpl:html.tpl:file
Source ID:; App Source:

Le tourisme international dans une zone de turbulences

Après quatre années d'envolée, le tourisme international s'est fait couper les... (Photo: AP)

Agrandir

Photo: AP

La Presse

(PARIS) Après quatre années d'envolée, le tourisme international s'est fait couper les ailes par la crise financière: sa croissance devrait ralentir à 2% en 2008 et tourner autour de zéro en 2009, prévoit l'Organisation mondiale du tourisme (OMT).

«Le tourisme vit un des plus sévères revers de son histoire, déclare le sous-secrétaire général de l'OMT, Geoffrey Lipman. Les perspectives pour 2009 sont inquiétantes, nous ne prévoyons pas de reprise au premier semestre.»

 

L'an dernier, 903 millions de touristes ont voyagé à travers le monde, soit 6,6% de plus qu'en 2006, un résultat supérieur aux attentes. Malgré la crise, l'OMT, qui dépend des Nations unies, maintient ses prévisions à long terme, tablant toujours sur 1,6 milliard de touristes en 2020.

Certes moins affecté que l'immobilier, la construction ou l'automobile, le tourisme est frappé de plein fouet par la récession des pays industrialisés. Mais, selon l'OMT, «quand l'activité repart, c'est aussi le premier secteur à rebondir».

«Les touristes ne vont pas forcément renoncer aux voyages, mais ils auront davantage recours à des compagnies à bas prix, opteront pour des destinations plus proches et auront tendance à raccourcir leurs séjours», a expliqué M. Lipman.

Les voyages d'affaires sont particulièrement touchés: les entreprises, surtout dans le secteur financier et bancaire, ont resserré leurs budgets et réduit le nombre des séminaires et conférences.

 




la boite: 1600176:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Voyage

Tous les plus populaires de la section Voyage
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer