La liste:-1:liste; la boite:1322676:box; tpl:html.tpl:file
Source ID:; App Source:

Barcelone avec les enfants

Tous les Barcelonais se sont déjà fait prendre... (Photo: Bibiana Fuertes)

Agrandir

Tous les Barcelonais se sont déjà fait prendre en photo avec le mammouth du parc de la Ciutadella.

Photo: Bibiana Fuertes

Envie d'aventure? Osez partir avec vos enfants. S'installer dans une métropole européenne pendant quelques semaines n'est pas aussi exotique que de taquiner l'alligator, mais ça comporte son lot de défis. Connue pour ses nuits animées, Barcelone se révèle également la ville parfaite où tester l'âme voyageuse de sa petite famille.

Les «intrépides»

Mon ami Pere, médecin catalan, nous appelle «les intrépides» ma blonde et moi. Il y a près de trois ans, nous sommes débarqués chez lui, en Espagne, alors que notre première fille, Romane, était âgée de 8 mois. Nous avons décidé d'y retourner avec Romane et la deuxième, Sandrine, qui avait 7 mois au moment du voyage. Faut-il être intrépide ou inconscient pour partir avec des fillettes de cet âge? Non, seulement très organisé.

 

Il faut trouver l'appartement, réserver une couchette pour l'avion, faire une razzia au magasin à 1 $ pour avoir de nouveaux jouets afin de distraire les petites pendant les vols, prendre le porte-bébé, les poussettes et ne pas oublier la trinité couches-lingettes-biberon. L'essentiel? Surtout ne pas mettre les doudous dans la soute. Encore heureux que les amis imaginaires de ma plus grande voyagent sans siège... et sans frais!

Gracia et ses plaças

S'installer, c'est d'abord trouver son port d'attache. Nous avons choisi Gracia, vieux quartier situé à trois stations de métro du centre, qui a l'avantage d'être à la fois familial et branché. Ça signifie qu'on peut déguster un entrepan sur une terrasse de la plaça del Diamant tout en jetant un oeil sur notre enfant qui chasse les pigeons ou glisse dans l'aire de jeu clôturée.

Autre bonne idée: acheter une glace italienne sur la plaça de la Revolucion... et remontrer la rue Verdi pour faire du shopping chez les designers locaux. Tant que l'aînée se goinfre et ne touche à rien, on est tranquille. Et le bébé? Toujours d'accord pour suivre sans rechigner du moment qu'on a sa purée dans notre sac de jour!

Gracia nous a donné l'occasion de vivre Barcelone au quotidien. Hormis le déjeuner, qu'on adorait prendre plaça de la Virreina, dominée par la façade d'une vieille église, on mangeait à la maison. On fréquentait donc les mêmes épiceries et marchés de légumes que les habitants du quartier. En fin d'après-midi, on emmenait les petites jouer sur l'une de ces places publiques très animées à la sortie des classes, vers 15 h. C'est là que les enfants apprennent à faire du vélo, de la trottinette et, évidemment, à manier un ballon de foot!

Sagrada Familia

Peut-on visiter la Sagrada Familia avec des enfants? Oui, nous a répondu une gentille préposée au guichet. Mouais... Elle ne mentait pas, mais comme il est difficile de manoeuvrer une poussette dans les allées noires de monde, mieux vaut opter pour le porte-bébé et convaincre les petits en âge de marcher de se dégourdir les jambes.

L'unique raison de débourser le prix d'entrée quand on voyage avec des enfants, c'est la vue. La plupart des visiteurs font la file pour prendre l'ascenseur du côté de la façade «de la Passion». Faites vite le tour pour prendre l'autre, du côté de la façade «de la Nativité». Sachez toutefois que vous devrez redescendre à pied, votre progéniture dans les bras, d'interminables escaliers en colimaçon.

Éreintant, mais ça vaut le coup. Le point de vue sur la ville est extraordinaire et on voit de près des parties de cette construction prodigieuse invisibles de la rue. Romane a par ailleurs adoré jouer avec l'acoustique des sombres escaliers de pierre, que nous avons descendus en murmurant d'un ton caverneux: «Je suis le fantôme de la Sagrada Familia!»

La Nena

Il ne faut pas se laisser intimider par la taille des tables et des chaises en vitrine de La Nena. Tout le mobilier coloré de ce café n'est pas fait pour les enfants et un grand six pieds comme moi trouve aisément où mettre ses jambes. Vers l'arrière il y a une bibliothèque de jeux - blocs, casse-tête et livres - où les petits peuvent puiser pendant qu'on termine notre café au lait. La Nena offre une grande variété de jus frais, le choix de tostadas (déclinaison locale du croque-monsieur) est appétissant et les portions sont copieuses.

Parc de la Ciutadella

Tous les Barcelonais se sont déjà fait prendre en photo avec le mammouth qui trône au parc de la Ciutadella, m'a assuré mon ami Joan. J'avais prévu y amener mon aînée faire un tour de barque. Sauf que l'étang du parc est situé juste à côté d'une aire de jeu. Elle a opté pour les balançoires. Son instinct ne l'a pas trompée. L'aire de jeu compte une imposante joujouthèque où les enfants se servent librement, sous le regard complice d'éducatrices. L'une d'entre elles prenait un malin plaisir à jouer dans une petite mare de boue avec un groupe de gamins ravis. Ce lieu semble un secret bien gardé, même nos amis barcelonais en ignoraient l'existence!

Miro à Montjuic

Visiter un musée avec de jeunes enfants, c'est du sport. Va pour le bébé, qui finit toujours par s'endormir, mais il faut de bons arguments pour convaincre une enfant de 3 ans de l'intérêt de ces lieux où on ne peut ni crier ni courir. Comment acheter du temps? Promettez un camion de crème glacée. Le musée avec lequel nous avons eu le plus de succès est la Fondation Miro, dans le parc de Montjuic. S'y rendre est une aventure en soi puisqu'il faut prendre le funiculaire. Le caractère ludique des oeuvres de Miro a réussi à capter l'attention de ma grande fille, qui a eu le coup de foudre pour la Couple d'amoureux aux yeux de fleur d'amandier. En sortant du musée, prenez le téléphérique jusqu'au fort. L'ascension impressionne à coup sûr les petits. Oui, il y a de la crème glacée tout en haut.

Parc Güell

Ni le chemin qui mène au parc Güell ni ses sentiers ne sont adaptés aux poussettes. Optez pour le porte-bébé. Une fois passé le portail, prenez tout de suite à droite et trouvez le sentier qui descend vers les aires de jeu. Elles constituent la seule oasis de paix dans ce site très fréquenté. C'est aussi le meilleur endroit où pique-niquer. Une fois que les petits ont fini de jouer dans le sable (c'est l'un des rares endroits visités qui n'étaient pas jonchés de mégots), regravissez l'escalier qui fait face à l'entrée. Tout ce qu'il y a à voir se trouve tout en haut ou durant l'ascension elle-même.

Siège d'auto

Un siège d'auto est encombrant, mais mieux vaut l'apporter. Pratique en taxi, il peut remplacer la chaise haute à l'heure des repas. Il est aussi économique, puisque les locateurs de voiture exigent un supplément élevé pour une semaine d'utilisation. Plusieurs compagnies aériennes acceptent de le transporter gratuitement.

Pour les petits bedons

Mieux vaut apporter les céréales pour bébé. En Europe, elles contiennent souvent du sésame, du sucre ou des arômes comme la vanille. Le lait, lui, pose vraiment problème en Espagne. Romane a vite tranché: «Ça ne goûte pas le lait de vache!» Elle avait raison, puisqu'il s'agit souvent de breuvages laitiers de type Grand Pré. Cherchez de la leche fresca, ce qu'on ne trouve pas dans toutes les épiceries! La purée de fruits se trouve facilement dans les magasins d'aliments naturels, les pharmacies ou les épiceries. Les pots de légumes contiennent souvent de l'huile et même du sel. Voyager avec bébé, ça implique aussi de faire de la purée de carottes le vendredi soir...

 




la boite: 1600176:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Voyage

Tous les plus populaires de la section Voyage
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer