De la haute ville à la basse ville, le tout Québec s'est mis dans l'ambiance des Fêtes cette année. Lorsque la neige tombe tranquillement et que les vacances nous en donnent le temps, Noël est une belle occasion de redécouvrir la Vieille Capitale, sous son angle de carte postale.

Mis à jour le 25 déc. 2013
Marie-Ève Morasse LA PRESSE

Flâner au bas des escaliers

Dans le Quartier Petit Champlain, quelqu'un a décidé qu'on ne lésinerait pas sur les sapins. Du haut de l'escalier Casse-Cou, en jetant un oeil sur le quartier en bas, on en voit des dizaines bien alignés qui brillent, même de jour. Il n'en faut pas plus pour donner envie de se balader tranquillement dans les rues du quartier, en entrant dans les commerces qui offrent ici des chandails en tricot parés d'orignaux, ici des biscuits en pain d'épice. Même le père Noël cède à la magie du quartier, puisqu'une fois ses cadeaux distribués aux enfants du monde entier, il sera dans le Petit Champlain le 25 décembre accompagné de ses lutins. Lorsqu'ils seront rentrés se reposer, des musiciens égaieront les promeneurs jusqu'au 3 janvier.

Pour luncher sans flafla, on s'arrête au Petit Cochon Dingue, une version rapide des restaurants du même nom bien installés dans la capitale. On prend les plats et on les monte à l'étage pour manger. Des repas du jour sont servis.

24, boulevard Champlain

Pour prendre un chocolat chaud ou un espresso, laissez vos pas vous guider jusqu'à la place Royale où, depuis le début de l'été, est installé le café-boutique Maison Smith. De ses grandes fenêtres, on a une vue imprenable sur la place et l'église Notre-Dame-des-Victoires, belle de jour comme de soir. Pour les moins frileux, des tables sont installées dehors, même l'hiver!

23, rue Notre-Dame

Bouger en profitant de la vue

Ginette Reno chante ses classiques de Noël tandis que des patineurs se laissent glisser sur la petite surface coincée entre le Capitole et le Palais Montcalm. À la place d'Youville, le patin est roi chaque hiver. Cette année ne fait pas exception, mais depuis quelques jours, une autre installation dans un cadre enchanteur vient lui faire concurrence. Les patineurs peuvent maintenant profiter d'un anneau de glace réfrigéré sur les plaines d'Abraham, en face du parc Jeanne-d'Arc. Notez toutefois que la location d'équipement ne commence que le 6 janvier. Prévoyez donc apporter vos patins.

Les glissades de la terrasse Dufferin, une valeur sûre, sont de retour cette année! Malgré une interruption de quelques années dans les années 80, on s'y élance depuis 1884! À 2$ pour les adultes et 1,50$ pour les enfants, on ne s'en prive pas.

Découvrir en s'amusant

Dans la côte de la Montagne, les branches du sapin sont enneigées et il faut les secouer un peu pour découvrir une petite capsule qui cache l'indice que l'on cherchait. Le géorallye du temps des Fêtes organisé par le Centre d'interprétation de la vie urbaine de Québec est une activité agréable qui plaira aux familles. On y découvre les rues et les lieux du Vieux-Québec en suivant des points prédéterminés sur un GPS. Les 13 arrêts se font tous sous le thème des festivités de Noël. Comme la température peut parfois être frigorifique, on a prévu un parcours qui prendra tout au plus deux heures.

www.civuquebec.ca

Faire les emplettes

Le marché du Vieux-Port de Québec se transforme en marché de Noël pendant le temps des Fêtes. Bien des producteurs y sont installés jusqu'au 31 décembre et proviennent de Portneuf, de l'île d'Orléans et de Charlevoix. C'est l'occasion parfaite pour faire le plein de gourmandises et pour acheter des produits fabriqués par des artisans.

www.marchevieuxport.com

Se sucrer le bec

La crèche installée en vitrine du magasin C'est si bon de la rue Saint-Jean est loin d'être traditionnelle et fera pousser des «oh!» aux petits comme aux grands. Elle est faite de chats en peluche plus vrais que nature qui semblent dormir dans leurs paniers. On y entre pour découvrir une panoplie de bonbons de Noël dont on avait parfois oublié l'existence et pour goûter aux chocolats faits sur place.

1111, rue Saint-Jean

Photo Ivanoh Demers, La Presse

Se régaler

Le gagnant de 2012 de l'émission Les chefs!, Dominic Jacques, officie maintenant au restaurant Quai 19, un lieu chaleureux tout en briques où l'on a envie de s'attarder. Par une soirée fraîche, nous avons choisi l'entrée dite «réconfort», soit une délicieuse soupe à l'oignon, suivie d'un plat de cerf qui l'était tout autant. On ne manque pas de se garder une place pour un des trois desserts à la carte!

48, rue Saint-Paul

www.lequai19.com

Dormir

Que ce soit sous les combles ou dans la partie aménagée dans l'ancien musée de cire de Québec, on se sent bel et bien dans le «Vieux» quand on passe une nuit à l'Auberge Place d'Armes. Fort heureusement, le Vieux ne se vit pas dans la vétusté, puisque les chambres sont rénovées tout en ayant gardé un charme certain, en bonne partie conféré par les murs de brique et les lucarnes. Située à deux pas du Château Frontenac, dans la rue piétonnière Sainte-Anne, l'auberge offre le petit-déjeuner à ses clients au restaurant adjacent Le Pain Béni. Les choix sont nombreux et l'ambiance fort agréable. Une adresse à retenir.

24, rue Sainte-Anne

www.hotelsduvieuxquebec.com

Photo Ivanoh Demers, La Presse