Airbnb ne sert plus seulement à réserver un logement. Depuis cette semaine, les Montréalais peuvent organiser des «expériences» comme des visites guidées à pied, des cours de photo urbaine ou des dégustations de mets d'ici. Entretien avec Riccardo Ulivi, responsable de ces expériences.

Publié le 24 avr. 2018
Émilie Bilodeau LA PRESSE

Une «expérience», c'est quoi?

Les expériences, ce sont essentiellement des activités dirigées par des locaux. Par exemple, si vous êtes un passionné de bouffe et que vous avez envie de faire découvrir le marché Jean-Talon ou d'offrir un cours de cuisine, vous pouvez faire partager votre passion à des voyageurs qui visitent Montréal.

Qui peut organiser une expérience?

Tout le monde peut offrir une expérience, mais il y a un protocole à suivre. Il faut poser sa candidature et respecter certains standards de qualité: il faut entre autres démontrer qu'on possède une expertise et que l'expérience a un caractère «exclusif», c'est-à-dire que le voyageur moyen ne trouvera pas cette activité par lui-même. Jusqu'à ce jour, nous avons reçu 10 000 propositions et nous offrons 5000 expériences dans 60 villes du monde.

Faut-il louer son appartement pour organiser une expérience?

Non! Pour organiser une expérience, on n'a pas besoin d'être un hôte. Et pour participer à une activité, on n'a pas besoin de réserver un appartement.

Si j'organise une expérience qui coûte 25 $ par participant et que 4 personnes prennent part à mon activité. Combien dois-je remettre d'argent à Airbnb?

Airbnb garde 20 %, donc 20 $ sur 100 $. Ces 20 % servent notamment à payer les assurances, le service à la clientèle, les transactions et le marketing.

Il existe également des expériences sociales menées par des organismes sans but lucratif. À Montréal, il y a 10 expériences de ce genre, dont une visite à pied mettant en valeur le travail des femmes dans le développement urbain, organisée par Femmes et villes. Dans ce cas, Airbnb ne garde aucune commission; 100 % de l'argent va à l'organisme.

À la fin de l'année, nous remettons un relevé d'impôt. Les hôtes et ceux qui organisent une expérience sont donc en mesure de connaître les revenus qu'ils ont générés.

Quelles sont les expériences les plus populaires dans le monde?

Les expériences les plus populaires se retrouvent le plus souvent dans la catégorie «cuisine et boissons». On remarque que les voyageurs aiment s'imprégner de la culture locale et ils y arrivent en dégustant la cuisine de la ville qu'ils visitent. Dernièrement, j'étais à Tokyo et j'ai participé à un cours sur les sushis. Et quand je vais venir à Montréal, je vais assurément prendre part à une dégustation de poutine.

Les expériences sont conçues pour les voyageurs, mais nous constatons qu'il y a beaucoup de locaux qui réservent des activités dans leur propre ville. Souvent, on ne connaît pas toutes les communautés et cultures qui cohabitent dans notre quartier. Les expériences, c'est donc une belle manière d'explorer la ville. Allez-y, explorez Montréal!

https://fr.airbnb.ca/s/Montréal--Canada/experiences