Samedi et dimanche, le marché Bonsecours, dans le Vieux-Montréal, se transforme en repaire de pirates pour le Grand Boucan, qui rassemble de nombreux participants costumés.

Stéphanie Morin LA PRESSE

Les enfants pourront s'inscrire au parcours des moussaillons de l'école de piraterie pour y apprendre les rudiments du métier (8$ par enfant). Aussi: animations, spectacles de chants de marins et de contes sur la scène de la place Jacques-Cartier, démonstrations de métiers anciens, création en direct d'une bande dessinée format géant, conférence historique et vente de produits inspirés de l'époque de la Nouvelle-France.

www.grandboucan.ca