Source ID:408203; App Source:cedromItem

Saint-Jean-Port-Joli: l'art de la coquetterie

  • Le Musée de la mémoire vivante a été reconstruit en 2007-2008 en respectant l'allure extérieure initiale du manoir des Gaspé, construit vers 1763. (Photo Édouard Plante-Fréchette, La Presse)

    Plein écran

    Le Musée de la mémoire vivante a été reconstruit en 2007-2008 en respectant l'allure extérieure initiale du manoir des Gaspé, construit vers 1763.

    Photo Édouard Plante-Fréchette, La Presse

  • 1 / 5
  • Chambre contemporaine au B&B La Belle Époque. (Photo Édouard Plante-Fréchette, La Presse)

    Plein écran

    Chambre contemporaine au B&B La Belle Époque.

    Photo Édouard Plante-Fréchette, La Presse

  • 2 / 5
  • Les jardins du Moule à sucre. (Photo Édouard Plante-Fréchette, La Presse)

    Plein écran

    Les jardins du Moule à sucre.

    Photo Édouard Plante-Fréchette, La Presse

  • 3 / 5
  • Les jouets anciens sont au coeur d'une exposition au Musée de la mémoire vivante. (Photo Édouard Plante-Fréchette, La Presse)

    Plein écran

    Les jouets anciens sont au coeur d'une exposition au Musée de la mémoire vivante.

    Photo Édouard Plante-Fréchette, La Presse

  • 4 / 5
  • La Queue de homard, un chic shack. (Photo Édouard Plante-Fréchette, La Presse)

    Plein écran

    La Queue de homard, un chic shack.

    Photo Édouard Plante-Fréchette, La Presse

  • 5 / 5

Dossiers >

Visites guidées

Voyage

Visites guidées

Découvrez villes et villages du Québec avec nos choix d'adresses »

(Saint-Jean-Port-Joli) Saint-Jean-Port-Joli n'a plus besoin de présentation au Québec: qui ne connaît pas le village des Bourgault, cette famille de sculpteurs sur bois surdoués du siècle dernier dont on ressent, encore aujourd'hui, les effets sur une population portée sur les métiers d'art? Or, on sait moins que c'est aussi ici que le premier roman canadien-français publié au Canada a été écrit, en 1837. Ou, plus prosaïquement, qu'on y trouve de délicieux sandwichs au crabe... Petit guide pour redécouvrir Saint-Jean-Port-Joli.

1. La Queue de homard

C'est à l'initiative de deux jeunes femmes qui n'ont même pas 30 ans que la grange octogonale de Saint-Jean-Port-Joli s'est transformée le printemps dernier en «shack à homard». Chic shack, faut-il préciser, car la salle à manger y est des plus agréables et, même si le menu est sommaire, les classiques guedilles au homard et sandwichs au crabe sont franchement bons. On est loin de la cabane qui sent la mauvaise friture! Ceci explique sans doute cela: on prend soin d'utiliser seulement le homard des Îles de la Madeleine en saison, et les boeufs élevés tout près pour les burgers. Chansonnier les vendredis soir et prix raisonnables - d'autant plus qu'on peut apporter son vin (ou boire une bière au bar au rez-de-chaussée ensuite, si on a oublié de passer à la SAQ avant).

379, avenue de Gaspé Ouest

Ouvert du mercredi au dimanche, jusqu'en septembre.

2. Le Moule à sucre

Gourmandises au rez-de-chaussée, métiers d'art à l'étage: on fera d'une pierre deux coups en s'arrêtant au Moule à sucre, cette grange ancestrale superbement rénovée en repaire d'épicuriens. Un magasin général débordant de produits fins de la région (surtout), du Québec et d'ailleurs accapare le sous-sol, alors que l'étage fait la part belle aux oeuvres d'artisans québécois, dont les remarquables moulins à poivre faits à la main par Sylvain Tremblay, et à quelques antiquités. Des ateliers d'initiation à l'herboristerie et à la cuisine des plantes sont offerts tout l'été, sur inscription.

248, avenue de Gaspé Est, 418-598-7828

www.lemouleasucre.com

3. Café Bonté Divine

Trouver du sirop d'érable au Zimbabwe ou de bons cafés glacés au Québec? On hésite encore à déterminer quel défi est le plus grand. C'est dire comme on a été surpris du café au lait glacé servi chez Bonté Divine, sans sucre ni sirop masquant la qualité de l'espresso utilisé ici. La maison de torréfaction compte maintenant trois adresses (à Lévis et à La Pocatière), mais c'est encore ici, à la maison mère, que l'on torréfie tous les jours les grains de café. Oui, l'odeur est irrésistible... sans parler de l'accueil et du local, ultra invitants.

2, chemin du Roy Est, 418-598-3330

4. Musée de la mémoire vivante

L'arrêt au Musée de la mémoire vivante ne devait durer qu'une trentaine de minutes: il en a duré plus de 120, qui ont filé comme l'éclair. Pas de doute, l'établissement est l'un des secrets les mieux gardés de Saint-Jean-Port-Joli, un endroit où l'on a réussi le tour de force de rendre un concept intangible - les souvenirs - en passionnant sujet d'étude. Pour ce faire, on a recours, la belle idée, aux témoignages des habitants de la région. Une salle du rez-de-chaussée est consacrée à l'univers de la cuisine, l'autre aux jouets, où les objets anciens sont remis en contexte par les récits de ceux qui les ont utilisés jadis. Une exposition temporaire retrace l'histoire d'une fillette rendue célèbre par ses mémoires: Anne Frank. Mention spéciale aux guides, excellentes.

710, avenue de Gaspé Ouest, 418-358-0518

www.memoirevivante.org

5. La boulangerie Sibuet

Quel choc on a eu de retrouver ici la spécialité culinaire - la tarte à la crème - d'une région plutôt méconnue de la France (l'Ain)! Et si délicieuse! Il faut dire que Thibaud Sibuet l'a adaptée avec brio en débarquant au Québec, ajoutant du sucre d'érable en fin de cuisson à la recette traditionnelle de pâte briochée nappée de crème fraîche. Préparée en formats géants dans les fours en pierre en France, elle l'est ici en format raisonnable, à 12$ ou 2,75$ la part: c'est parfait pour l'apéro avec un verre de pétillant.

306, route de L'Église, 418-598-7890

6. Auberge B&B La belle Époque

Du sirop Lambert, des vitres, des vêtements: on vendait de tout à la «Belle Époque», quand le 63, avenue de Gaspé abritait encore le plus vaste magasin général de la région de Saint-Jean-Port-Joli, construit en 1891. Or, si les marchandises ont disparu aujourd'hui, les lieux ont été remarquablement préservés et les 12 chambres ne manquent pas de boiseries et de meubles anciens perpétuant le plus beau visage du Québec du début du XXe siècle. Les salles de bains sont modernes, l'accueil est discret, le calme appréciable et le petit-déjeuner très bien. Il ne manque qu'un seul élément de modernité: la climatisation. Il fait chaud dans les vieilles maisons en été. Comptez environ 140$ pour deux personnes, avec le petit-déjeuner.

63, avenue de Gaspé Est, 418-598-9905

www.auberge-labelleepoque.com




la boite: 1600176:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Voyage

Tous les plus populaires de la section Voyage
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer