Recherche Voyage
Source ID:; App Source:

Le Pérou côté plage

  • Tôt le matin, la plage n’est pas encore prise d’assaut par les baigneurs. Le moment parfait pour admirer paisiblement le paysage. (Photo Nathaëlle Morissette, La Presse)

    Plein écran

    Tôt le matin, la plage n’est pas encore prise d’assaut par les baigneurs. Le moment parfait pour admirer paisiblement le paysage.

    Photo Nathaëlle Morissette, La Presse

  • 1 / 5
  • Chaque matin, à l'aube, des pêcheurs prennent place sur ces petits bateaux et ramènent chaque soir une abondance de poissons dans leurs filets. (Photo Nathaëlle Morissette, La Presse)

    Plein écran

    Chaque matin, à l'aube, des pêcheurs prennent place sur ces petits bateaux et ramènent chaque soir une abondance de poissons dans leurs filets.

    Photo Nathaëlle Morissette, La Presse

  • 2 / 5
  • Lorsque les pêcheurs arrivent sur la plage, les habitants et les restaurateurs se précipitent pour acheter du poisson frais. (Photo Nathaëlle Morissette, La Presse)

    Plein écran

    Lorsque les pêcheurs arrivent sur la plage, les habitants et les restaurateurs se précipitent pour acheter du poisson frais.

    Photo Nathaëlle Morissette, La Presse

  • 3 / 5
  • Le matin, des enfants font leur entrainement de soccer. (Photo Nathaëlle Morissette, La Presse)

    Plein écran

    Le matin, des enfants font leur entrainement de soccer.

    Photo Nathaëlle Morissette, La Presse

  • 4 / 5
  • En raison des fortes vagues, la plage de Huanchaco est le paradis des surfeurs. (Photo Nathaëlle Morissette, La Presse)

    Plein écran

    En raison des fortes vagues, la plage de Huanchaco est le paradis des surfeurs.

    Photo Nathaëlle Morissette, La Presse

  • 5 / 5

(Huanchaco, Pérou) Le Pérou est aujourd'hui une destination touristique très courue. La cité inca du Machu Picchu accueille chaque jour une avalanche de visiteurs. Or, le pays andin a plus d'un visage. Et si vous partiez à la découverte de l'autre Pérou, celui de la mer et des Moches?

> Un Pérou à conquérir

Le Pérou n'est pas qu'un pays de montagnes et d'alpagas... La partie du territoire qui longe l'océan Pacifique, au nord, compte plusieurs plages. Huanchaco fait partie du lot.

Havre de paix de nombreux Péruviens qui souhaitent prendre une pause de l'ambiance chaotique de Lima, la petite station balnéaire de Huanchaco, située à une heure de vol de la capitale, est encore très peu connue des Québécois et des touristes internationaux.

Fréquenté par les surfeurs en raison des vagues puissantes, l'endroit dégage quelque chose d'un peu bohème. Chaque jour, les pêcheurs prennent le large sur de petites embarcations de roseaux - caballitos de tortoras - et reviennent sur la plage avec du poisson frais, faisant ainsi la joie des restaurateurs et des habitants du coin qui jouent du coude pour en acheter.

Ici, pas de gros hôtels clinquants et de discothèques bruyantes. Huanchaco est davantage peuplé de petits hôtels sans flafla et d'auberges de jeunesse. Même le plus récent établissement - plus chic - à y avoir élu domicile, le Mochican Palace, ne compte que six étages et offre un décor épuré qui se marie bien avec la mer et la plage. L'hôtel est d'ailleurs la propriété de Martin Ore, Péruvien d'origine mais établi au Québec depuis plus de 30 ans.

Certaines rues du village sont en terre battue, les gargotes en bord de mer, qui offrent une variété de poissons et de ceviche, ont presque toutes des petites terrasses chaleureuses, meublées de chaises en plastique. Il y a aussi les petits comptoirs dans la rue qui vendent de la nourriture typique: des pommes de terre entières garnies d'oeufs et de viandes, des grillades que l'on mange sur un bâton, des beignets servis avec une sauce sucrée et des tamales, pâtes de farine de maïs qu'on farcit au poulet, aux haricots ou au piment fort. On se promène, le pas lent, en «gougounes». Les plus audacieux le font pieds nus.

Pour s'imprégner de l'esprit des lieux, rien de mieux que de marcher sur la plage, là où se trouvent de nombreux baigneurs et leur parasol. On se rend jusqu'au quai pour aller rejoindre ceux qui pêchent. Des lignes sont vendues sur place. Nul besoin d'avoir une canne à pêche. Il suffit de tenir son fil avec sa main et de le lancer à l'eau. Puis d'espérer que les poissons mordront.

Huanchaco est davantage fréquenté la fin de semaine. Et pour goûter pleinement l'ambiance des petits restos de la mer où le ceviche est roi, mieux vaut y aller pour le dîner - repas le plus copieux de la journée au Pérou - vers 13h30. En soirée, bien des endroits sont fermés et les autres restent un peu déserts. Bref, la simplicité est au rendez-vous dans ce petit coin du pays. Et on souhaite que ce village côtier préserve son innocence.

Troisième ville en importance du Pérou, Trujillo, capitale du département de la Libertad, située à 15 minutes de voiture de Huachanco est un passage obligé.

Celle que l'on surnomme «ville du printemps éternel» en raison de son doux climat tout au long de l'année est un symbole de l'héritage laissé par les Espagnols. De la place d'Armes, au coeur du centre historique, on peut admirer plusieurs bâtiments colorés: la cathédrale, l'archevêché, l'hôtel de ville...




À découvrir sur LaPresse.ca

  • Les secrets du ceviche

    Cuisine

    Les secrets du ceviche

    Les Péruviens en mangent de grandes quantités toute l'année depuis la nuit des temps. Il se déguste en groupe, sous le soleil. Voici les secrets d'un... »

  • Ceviche: 2 recettes à essayer

    Viande et poisson

    Ceviche: 2 recettes à essayer

    Une recette de ceviche de poisson classique de Martin Ore, chef propriétaire du restaurant Mochica, et une recette de tiradito de bar rayé sauvage de... »

la boite: 1600176:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Voyage

Tous les plus populaires de la section Voyage
sur Lapresse.ca
»

Destinations

Asie Europe Afrique Amérique latine Océanie États-unis Canada Québec

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer