Recherche Voyage
Source ID:; App Source:

Tulum après les ruines

  • Le salon avec vue sur la mer: parfait pour prendre l'apéro en fin d'après-midi. (Photo fournie par le Coqui Coqui)

    Plein écran

    Le salon avec vue sur la mer: parfait pour prendre l'apéro en fin d'après-midi.

    Photo fournie par le Coqui Coqui

  • 1 / 5
  • Des matelas posés sur la plage sont mis à disposition des clients de l'hôtel. Détente assurée. (Photo fournie par le Coqui Coqui)

    Plein écran

    Des matelas posés sur la plage sont mis à disposition des clients de l'hôtel. Détente assurée.

    Photo fournie par le Coqui Coqui

  • 2 / 5
  • Il n'y a pas d'air climatisé dans les chambres: c'est l'air salin de la mer qui rafraîchit. (Photo fournie par le Coqui Coqui)

    Plein écran

    Il n'y a pas d'air climatisé dans les chambres: c'est l'air salin de la mer qui rafraîchit.

    Photo fournie par le Coqui Coqui

  • 3 / 5
  • Le restaurant Hartwood à Tulum attire nombre d'amateurs de bons repas. (Photo fournie par le Hartwood)

    Plein écran

    Le restaurant Hartwood à Tulum attire nombre d'amateurs de bons repas.

    Photo fournie par le Hartwood

  • 4 / 5
  • Un aperçu des délicieuses pizzas et foccacias qui sont offertes en amuse-bouche à la place des tortillas et de la salsa. (Photo fournie par le Posada Margherita)

    Plein écran

    Un aperçu des délicieuses pizzas et foccacias qui sont offertes en amuse-bouche à la place des tortillas et de la salsa.

    Photo fournie par le Posada Margherita

  • 5 / 5
Sara Barrière-Brunet
La Presse

(Tulum) Pour les vacanciers logeant dans un tout-inclus à Cancún, Tulum se résume souvent à la visite des ruines mayas. Pourtant, sur la route Boca Paila, qui longe la mer des Caraïbes, on trouve de petites perles d'hôtels et de restaurants, dissimulés dans la jungle ou directement sur la plage. Trois trouvailles loin des clichés.

Hôtel Coqui Coqui

Sur le petit chemin sablonneux qui mène à l'hôtel, déjà, le parfum ambiant envoûte. Pas celui de l'océan, mais bien celui qui provient des bâtons d'huile à la fleur d'oranger posés sur le comptoir de la réception. Le Coqui Coqui est à la fois un hôtel, un spa et... une parfumerie! Ce bâtiment de grosses pierres grises à l'allure ancienne abrite sept chambres, et un spa à l'étage. À l'intérieur, la déco se déploie dans un style chic et épuré. La palette de couleurs est composée de trois teintes: du bois foncé pour le mobilier, des blancs purs pour les textiles et des gris de béton brossé pour le plancher et le bain. Détail important: le paquet-cadeau dans la chambre n'est pas chiche! Huile pour le bain, flacons de parfum, shampoing et revitalisant, petits pains de savon: tous des produits aux odeurs de coco, de fleur d'oranger ou même de tabac élaborées par la parfumerie. On y a même glissé un chasse-moustiques naturel à la citronnelle pour se protéger des petits insectes qui apparaissent le soir.

Au Coqui Coqui, l'esprit des vacances règne. Le stress est à proscrire... et le service est décontracté, au rythme du Mexique. Profitez des services du spa pour vous offrir un massage à l'huile de rose, et de la plage pour rêvasser au rythme des vagues, calé sur les chaises longues. Ça, c'est le vrai luxe.

Chambres à partir de 220$ la nuit.

Au km 7,5 de la route Tulum Boca Paila

www.coquicoquiperfumes.com

Hartwood

Le resto est annoncé par un banal panneau blanc: rien ne laisse présager la foule qui le prend d'assaut dès la tombée du jour. Les tables disposées sur un lit de petites roches à l'ombre des feuilles de palmier accueillent les amateurs de bonne cuisine bien informés. Ouvert en 2010 par le chef new-yorkais Eric Werner, le resto est doté d'une philosophie écologique. Il est alimenté par énergie solaire et les produits, frais du jour, sont cuits sur le gril ou dans un four à bois. Les appareils électriques sont proscrits, tout est fait à hauteur d'homme.

Au menu, on trouve des plats comme une salade de cactus, des empanadas, des côtes levées, des poissons entiers et d'autres merveilles gustatives. Pour le dessert? Lors de notre passage, c'était une glace au lait de maïs à la saveur inusitée et délicate. Et ne soyez pas rebuté par la file qui serpente le long de la rue dès l'ouverture: l'endroit roule à coup de trois ou quatre services par soir. Laissez votre nom, allez siroter un mojito à La Zebra (de l'autre côté de la rue) et revenez plus tard.

Ouvert du mercredi au dimanche, dès 18h.

Au km 7,6 de la route Tulum Boca Paila

www.hartwoodtulum.com

Posada Margherita

Une enclave italienne au milieu du sable et de la jungle mexicaine? Pourquoi pas? Pour s'y rendre, il faut traverser un charmant jardin tropical éclairé à la chandelle, de quoi donner le ton, romantique, à la soirée. Les tables sont dispersées un peu partout dans l'espace à aire ouverte avec vue sur la plage. Le décor d'inspiration bric-à-brac rend l'endroit chaleureux.

Pour la mise en bouche, exit les croustilles de tortilla et la salsa, et place aux focaccias, copeaux de parmesan et bouquets de chou-fleur croustillants arrosés d'huile d'olive et de poivre noir. On est bien en territoire italien! Dans l'assiette, des pâtes. Fraîches, ça va de soi, et déclinées en quelques saveurs classiques: de la simple sauce tomate aux alliages de zucchini et de crevettes. Et quand l'air chaud du jour fait place à la petite brise fraîche du soir, l'idée d'un plat de pâtes au Mexique fait son chemin...

Au km 4,5 de la route Tulum Boca Paila

www.posadamargherita.com/




la boite: 1600176:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Voyage

Tous les plus populaires de la section Voyage
sur Lapresse.ca
»

Destinations

Asie Europe Afrique Amérique latine Océanie États-unis Canada Québec

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer