La liste:-1:liste; la boite:1322676:box; tpl:html.tpl:file
Source ID:; App Source:

Une épidémie de dengue gagne l'Argentine

Une épidémie de dengue, maladie tropicale due à un virus transmis par les... (Photo: AFP)

Agrandir

Photo: AFP

Agence France-Presse
Buenos Aires

Une épidémie de dengue, maladie tropicale due à un virus transmis par les moustiques, a gagné l'Argentine avec plus de 30 000 cas, a déclaré mardi la Fédération syndicale des professionnels de la Santé (FESPROSA), alors que le tourisme commence a être touché dans le nord du pays.

«Il y avait plus de 20 000 cas vendredi : nous dépassons aujourd'hui les 30 000 cas», a dit Jorge Yabkowski, président de la FESPROSA, qui regroupe 20 000 médecins travaillant dans des hôpitaux publics dans 18 provinces argentines.Cette épidémie se traduit déjà par une baisse du tourisme dans le nord de l'Argentine. Dans la province de Jujuy, très prisée des étrangers notamment à cause du site «Quebrada de Humahuaca», 30% des réservations ont été annulées la semaine dernière, selon l'Office de tourisme local. A Catamarca (nord-ouest) l'annulation des réservations pour Pâques dépasse 60%, selon l'Office de tourisme local.

M. Yabkowski a expliqué que le gouvernement ne recense que 7415 cas car il ne tient compte que des cas «confirmés par un laboratoire : ils ne prennent pas en compte les cas de fièvre en zone atteinte par la dengue». Or, «les cas de fièvre en zone touchée par la dengue constituent des cas de dengue», dit-il.

«Il y a donc un sous-recensement» officiel, selon ce responsable qui dénonce «des pressions du gouvernement, qui a envoyé une circulaire le 29 mars interdisant aux professionnels de la santé de parler de "dengue" et les encourageant à n'y voir que des cas de fièvre».

A Charata, foyer de dengue dans la province de Chaco (nord), «nous avons entre 400 et 600 cas par jour», précise M. Yabkowski. «Nous dépassons les 10 000 cas» dans cette seule zone, dit-il.

L'épidémie «est en train de se propager très rapidement», a poursuivi ce responsable en soulignant qu'il y a désormais «des cas de dengue autochtone à Buenos Aires», alors que les dernières épidémies de dengue avaient été éradiquées en Argentine dans les années 50.

Le gouvernement admet que trois personnes sont mortes de dengue depuis le mois de janvier mais plusieurs autres cas de décès sont en train d'être examinés pour savoir s'ils étaient dus à la même cause.




la boite: 1600176:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Voyage

Tous les plus populaires de la section Voyage
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer