(Calgary) Lynx Air effectue jeudi son vol inaugural, devenant ainsi le dernier venu sur le marché canadien de plus en plus encombré des compagnies aériennes à bas prix.

Publié le 7 avril
La Presse Canadienne

L’avion de ligne Boeing 737 Max du transporteur à très bas prix devait décoller jeudi de Calgary et atterrir à Vancouver plus tard dans la matinée.

La cheffe de la direction de Lynx, Merren McArthur, a affirmé que le transporteur établi à Calgary et anciennement connu sous le nom d’Enerjet, voulait exploiter près de 90 vols nationaux par semaine sur neuf liaisons d’ici juin, et avait l’intention de presque doubler son nombre de vols d’ici août.

Plusieurs transporteurs à très bas prix se préparent depuis l’été dernier en prévision d’un affrontement avec Air Canada et WestJet Airlines — et entre eux — en particulier pour les vols intérieurs et les destinations soleil.

Flair Airlines n’avait plus qu’un seul avion il y a un an, mais s’attend maintenant à compter 20 appareils 737 dans sa flotte d’ici la fin juin, alors que la compagnie aérienne d’Edmonton ajoute des vols de Victoria, en Colombie-Britannique, à Saint-Jean-de-Terre-Neuve.

Pendant ce temps, la filiale économique de WestJet, Swoop, poursuit son expansion, et a dévoilé en novembre neuf nouvelles liaisons au départ d’Edmonton.