Il y a 500 ans, le 2 mai 1519, le peintre, inventeur, philosophe et chercheur à la curiosité insatiable Léonard de Vinci mourait à 67 ans. Il laissait derrière lui une œuvre immense et toujours présente dans notre quotidien. À cette occasion, de nombreux événements et expositions lui rendent hommage cette année. En voici cinq.

André Duchesne André Duchesne
La Presse

Ottawa, Canada

Du 2 mai au 2 septembre à Ottawa, le Musée des sciences et de la technologie du Canada présente l’exposition Leonardo da Vinci – 500 ans de génie. Cette exposition itinérante utilise une technologie de projections et d’animations, Sensory 4, pour faire vivre aux visiteurs une expérience immersive et interactive dans l’esprit du grand inventeur. S’y ajoutent de nombreuses reproductions grandeur nature de ses inventions et œuvres d’art, des représentations sur écrans tactiles de ses codex et des animations.

https://ingeniumcanada.org/fr/mstc

Clos Lucé, France

PHOTO FOURNIE PAR LÉONARD DE SERRES POUR LE CHÂTEAU CLOS LUCÉ

L’atelier de Léonard de Vinci au Château du Clos Lucé

En 1516, à l’invitation de François 1er, roi de France depuis seulement un an, Vinci s’installe au château du Clos Lucé, à Amboise, dans le département d’Indre-et-Loire. C’est là qu’il rendra son dernier souffle. Sans surprise, les lieux abritent une exposition permanente du peintre. Mais s’ajouteront cette année de nombreuses activités incluant colloques, expositions, concerts, etc. Point d’orgue de ces événements : l’exposition, d’une tapisserie, brodée de fil d’or, inspirée du tableau La Cène, du 7 juin au 2 septembre. C’est la première fois depuis le XVIe siècle que cette tapisserie de 9,15 m sur 4,9 m sort des musées du Vatican.

http://vinci-closluce.com/fr/evenements

Paris, France

PHOTO CHARLES PLATIAU, ARCHIVES REUTERS

La Joconde, au Louvre

En s’installant en France, Léonard de Vinci a apporté ses œuvres. Dont La Joconde qui, à sa mort, est demeurée dans l’Hexagone, plus précisément au Louvre. Le célèbre musée possède en fait 5 des 15 à 17 (les avis varient) toiles attribuées sans contestation à Vinci. Dans ce contexte et celui du 500e anniversaire de la mort du maître, on ne s’étonnera pas que le Louvre lui consacre, dans le hall Napoléon, une grande rétrospective du 24 octobre au 24 février 2020. Le musée évoque un rassemblement exceptionnel de tableaux et dessins de Vinci, dont plusieurs prêtés par l’Italie. Cela a d’ailleurs donné lieu à une divertissante querelle entre les ministères de la Culture français et italien sur ce prêt d’œuvres, car une secrétaire d’État italienne estimait la chose inadmissible. Selon un article du Figaro, L’homme de Vitruve serait du voyage après avoir été exposé à Venise (voir ci-dessous).

https://www.louvre.fr

Florence, Venise et Vinci, Italie

PHOTO TIZIANA FABI, AGENCE FRANCE-PRESSE

Une page agrandie du Codex Leicester à la Galerie des Offices de Florence

Sans surprise, l’Italie célébrera Vinci dans de nombreuses villes et à travers de multiples événements. À commencer par Vinci, sa ville natale, et Florence où il a appris à peindre auprès du maître Verrocchio. Ainsi, du 15 avril, date de naissance du grand maître, au 15 octobre, le Museo Leonardiano Da Vinci de la ville de Vinci tiendra l’exposition dite « à l’origine du génie » qui s’attardera sur les travaux de jeunesse du peintre. À Florence, la Galerie des Offices présentera exceptionnellement le Codex Leicester avec l’accord de son propriétaire, le milliardaire Bill Gates. Ce document de 72 pages rassemble une partie des recherches de Vinci. À la Gallerie dell’Accademia de Venise, on peut déjà voir L’homme de Vitruve jusqu’au 14 juillet.

www.museoleonardiano.it (en italien)

www.galeriedesoffices.com/

www.gallerieaccademia.it/fr

Londres, Royaume-Uni

PHOTO FOURNIE PAR ROYAL COLLECTION TRUST

Une étude du visage de Leda, un des dessins de la famille royale du Royaume-Uni

La famille royale du Royaume-Uni possède l’une des plus importantes collections de dessins attribuables à Léonard de Vinci. Du 24 mai au 13 octobre, quelque 200 dessins de cette collection seront exposés à la Queen’s Gallery du palais de Buckingham sous le titre Leonardo Da Vinci : A Life in Drawing. Ces dessins sont consacrés à toutes les matières auxquelles s’intéressait le grand maître : peinture, anatomie, ingénierie, architecture, botanique, géologie, etc. L’exposition se déplacera par la suite à la Queen’s Gallery du palais Holyroodhouse d’Édimbourg du 22 novembre au 15 mars 2020.

https://www.rct.uk/visit/the-queens-gallery-buckingham-palace

https://www.rct.uk/visit/the-queens-gallery-palace-of-holyroodhouse