L'Anse-Saint-Jean s'effile sur plus d'une vingtaine de kilomètres le long de la rivière qui lui a donné son nom. Du fjord du Saguenay, où il a vu le jour, jusqu'au contrefort montagneux où il se perd, c'est l'un des plus beaux villages du Québec. Et une belle destination nature, camping, villégiature et plein air.

Yves Ouellet

L'Anse-Saint-Jean révèle son charme avec ses vieilles maisons qui débordent sur la rue, la rivière qui dévale en dessinant le village en arabesques, le fameux pont couvert où se cachaient les amoureux et, naturellement, le fjord sublime au meilleur de son décor.

Il ne faut surtout pas se priver de parcourir lentement les chemins qui bordent la rivière Saint-Jean puis de grimper jusqu'au belvédère de l'Anse-de-Tabatière, d'où l'on a une vue ahurissante sur le fjord du Saguenay. Si vous vous trouvez sur ce promontoire au moment où passe l'un des grands bateaux de croisière qui fréquentent le Saguenay en automne, vous aurez droit à tout un spectacle. Il faut aussi tenter l'expérience du kayak de mer avec les spécialistes de Fjord en kayak pour sentir la mer au milieu du pays et se mesurer au gigantisme. La pêche au saumon ou à la truite de mer se pratiquent sur la rivière Saint-Jean, de son embouchure, en face du Camping de l'Anse, jusqu'au Camping 4 chemins situé à l'entrée du village. On peut également longer la rivière sur le tracé cyclable qui va du pont couvert jusqu'à la route 170. Tout près du Camping de l'Anse, allez passer un bon moment au café le plus «in» de la place avec ses spectacles et ses expositions, le Bistro de L'Anse, aménagé dans un ancien camp de pêche de la famille Price. Près du camping, vous trouverez aussi la pâtisserie artisanale Chez Louise qui fait des super bons pâtés, des tartes cochonnes et du pain de fesse bien dodu. Dans le secteur de l'ancienne marina (qui a flambé durant l'été), vous pourrez aussi visiter d'agréables boutiques et galeries.

Pour faire un peu de randonnée pédestre, on va du côté de la montagne Blanche, environ 12 km aller-retour, qui vous hissera sur l'un des plus hauts sommets du secteur en vous plongeant dans la forêt changeante des montagnes, des feuillus jusqu'à la toundra. Plusieurs marcheurs se contentent d'aller à la chute qui a été gonflée à bloc tout l'été. D'autres empruntent le sentier Les Caps qui relie Rivière-Éternité à Petit-Saguenay en suivant les falaises.

Quant à elle, la randonnée équestre, au départ de la Ferme des plateaux, a ceci de particulier qu'elle traverse le pont couvert pour un trot mémorable sur la batture de l'anse.

En matière d'hébergement, L'Anse-Saint-Jean compte sans doute un nombre record de B&B plus deux auberges délicieuses: La Fjordelaise, devant le Saguenay, et l'Auberge des Cévennes, au-dessus du pont couvert. Les condos du Gîtes du Fjord ont aussi vue sur le fjord et ces trois derniers offrent une restauration de qualité. Située au pied des pentes de la station de ski Mont-Édouard, la Maison de Vébron propose une formule originale de gîte avec cuisine à la disposition des vacanciers. Tout près, le nouveau spa Édouard les Bains remporte énormément de succès avec ses bains nordiques et la massothérapie.

Il devrait bien avoir là de quoi remplir une fin de semaine plaisante?