Source ID:; App Source:

Maudits poils incarnés

Impossible d'y échapper de temps à autre: le poil incarné peut s'inviter à tout... (Photomontage La Presse)

Agrandir

Photomontage La Presse

Antoine Hasbroucq
La Presse

Impossible d'y échapper de temps à autre: le poil incarné peut s'inviter à tout moment et ruiner les efforts consentis pour évoluer avec élégance en société. Mais ce bouton rouge et douloureux, qui apparaît souvent dans le cou, n'est pas une fatalité. C'est ce que nous explique l'esthéticienne certifiée Laïlama Yakubi, du salon Laïlama Santé Beauté.

«Les hommes ne font pas toujours les bons gestes lorsqu'ils se rasent, dit-elle. Il y a des choses qu'il faut savoir.»Le poil incarné est un poil qui ne parvient pas à se frayer un chemin à travers les couches du derme et de l'épiderme. Il convient donc de s'offrir régulièrement un gommage des zones de rasage afin d'éliminer les peaux mortes et ainsi faire table rase. On choisit pour cela un produit adapté et on gomme en douceur. Notre coup de coeur: le gel moussant visage micro-exfoliant de Lierac homme.

La prévention du poil incarné passe aussi par le renforcement du poil lui-même. Plus le poil sera dur, plus il trouvera son chemin entre les couches de la peau. «Il faut aussi s'adapter à la nature de sa pilosité. Les hommes qui ont les cheveux frisés ont, par exemple, plus de chance d'avoir des poils incarnés», explique l'esthéticienne. Si on veut fortifier la barbe, on opte pour une cure d'un mois de vitamine B ou de levure de bière (en vente en pharmacie et dans les boutiques spécialisées).

Un secret venu de Russie

Cependant, la phase la plus importante demeure celle de l'avant-rasage. L'afflux sanguin est moins élevé le matin au réveil, avant d'avoir déjeuné. On limite ainsi les microcoupures. Pour bien préparer la peau au rasage, on passe son visage à l'eau tiède, «On peut également faire des compresses d'eau chaude», ajoute Laïlama Yakubi. On dilate ainsi les pores de la peau et on limite le risque de poil incarné. Surtout, on ressort le bon vieux blaireau pour appliquer son gel ou sa mousse de rasage. Cet outil que l'on croyait bon pour le musée est en fait un précieux allié pour masser le visage et soulever les poils. 

Une fois la barbe en ordre de bataille, prête à être coupée, on montre un peu de respect au sens du poil. Oui, se raser dans les deux sens, de haut en bas et de bas en haut permet un résultat a priori plus net, mais le jeu en vaut-il la chandelle? Si vous avez la peau fragile et des boutons récurrents, oubliez ça rapidement. «C'est vraiment ce qu'il ne faut pas faire, insiste la spécialiste. Il faut aussi tirer sur la peau à chaque coup de rasoir, surtout pour les hommes âgés dont la peau est plus relâchée.»

De ses années de pratique en Russie, Laïlama conserve un secret de beauté des plus surprenants pour tous les hommes: «Après le rasage, on se met quelques gouttes de citron dans les mains et on tapote délicatement le visage. C'est bien moins cher et bien plus efficace que n'importe quelle lotion après-rasage. On attend cinq minutes et ensuite, on peut mettre une crème hydratante.» Une pratique certes téméraire, mais qui permet de s'enorgueillir de se raser à la russe.

Enfin, pour les plus technos et ceux qui n'hésitent pas à investir dans les accessoires de salle de bains, le Foreo Luna for Men est une curiosité qui peut s'avérer utile. L'objet se présente sous la forme d'un galet de caoutchouc muni d'une brosse. En pulsant des ultrasons, il préparerait la peau au rasage et augmenterait l'efficacité des crèmes de soin, permettant ainsi de réduire le feu du rasoir et les fameux poils incarnés. Et comme il est aussi vendu en noir mat, il ne faut pas vraiment plus de raison pour l'envisager.




Les plus populaires : Vivre

Tous les plus populaires de la section Vivre
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer