Source ID:5a4ae991d2953d37b13d28a4d579c6d5; App Source:StoryBuilder

France: une ONG lance une action collective contre Facebook

Plusieurs associations européennes ont déjà lancé des procédures... (Photo Aly Song, REUTERS)

Agrandir

Plusieurs associations européennes ont déjà lancé des procédures contre Facebook et d'autres géants américains de l'internet en profitant des nouvelles possibilités par le RGPD.

Photo Aly Song, REUTERS

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
Paris

Une ONG française, Internet Society France, a annoncé vendredi avoir lancé une action collective contre Facebook pour non-respect du récent Règlement européen sur la protection des données personnelles (RGPD), entraînant des « atteintes récurrentes aux libertés et à la vie privée ».

L'ONG a envoyé jeudi à Facebook une mise en demeure pour qu'elle réponde à sept principaux griefs, a-t-elle expliqué dans un communiqué.  

Le RGPD, entré en vigueur en mai, est un texte européen destiné à protéger les données personnelles en ligne.  

Conformément au RGPD, Facebook aura « quatre mois pour répondre », avant que l'affaire ne soit portée devant le tribunal de grande instance de Paris.

L'Internet Society France récolte depuis plusieurs mois les noms de personnes désireuses de participer à cette procédure, et affirme en avoir recueilli « plusieurs centaines ».  

Parmi les sept manquements identifiés par l'association figurent « des cookies traceurs qui récoltent des informations d'individus non membres mais consultant » Facebook, ou des conditions générales d'utilisation qui « limitent les responsabilités » du géant américain sur les données personnelles de ses utilisateurs.

L'association estime également que Facebook « collecte l'orientation sexuelle, les opinions politiques et les croyances religieuses de ses membres ».

Selon elle, le préjudice causé par Facebook à chaque internaute pourrait être indemnisé à hauteur de 1000 euros, soit « 100 millions d'euros » si elle gagne son pari de rassembler 100 000 personnes sur la procédure.

Cette année, Facebook a déjà été au coeur de plusieurs controverses liées à sa sécurité : le groupe est notamment critiqué pour avoir laissé filer les données de dizaines de millions d'utilisateurs à leur insu vers la firme britannique Cambridge Analytica et en septembre, 50 millions de comptes ont été piratés à cause d'une faille.  

Plusieurs associations européennes ont déjà lancé des procédures contre Facebook et d'autres géants américains de l'internet en profitant des nouvelles possibilités par le RGPD.  

L'Internet Society qui défend un internet ouvert à tous et neutre sera l'un des acteurs de la société civile présents au Forum mondial sur la gouvernance de l'internet, qui se tient à l'UNESCO à Paris de lundi à mercredi.




Les plus populaires : Techno

Tous les plus populaires de la section Techno
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer