Source ID:; App Source:

Connexions entre appareils: le marché en pleine expansion

Un homme utilise son téléphone dans un centre... (PHOTO GREG BAKER, AFP)

Agrandir

Un homme utilise son téléphone dans un centre commercial de Pékin, le 6 juin.

PHOTO GREG BAKER, AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
PARIS

Les connexions entre objets connectés (MtoM) sont en pleine expansion dans le monde, tirées par la Chine, un immense marché où l'État et les opérateurs télécoms collaborent pour développer cette technologie, selon l'association GSMA, qui regroupe 800 opérateurs dans le monde.

De 2010 à 2014, les connexions MtoM (machines à machines) ont augmenté de 35 %, passant de 1 % des connexions globales à 3 % en 2013.

Ces trois dernières années, la croissance de ce concept technique, la communication entre machines sans intervention humaine, a été plus forte dans les pays en développement que dans les pays développés, en partie grâce à la croissance de la Chine, le plus gros marché pour le mobile et maintenant pour le MtoM.

Fin 2013, la Chine avait réalisé 50 millions de connexions MtoM, loin devant les États-Unis (32 millions) et le Japon (9,3 millions).

La Chine qui se développe et s'urbanise à toute vitesse «cherche à utiliser les technologies de la communication et de l'information pour rendre ses villes, en pleine expansion, plus intelligentes et permettre une meilleure qualité de vie aux citoyens», selon l'étude.

Dans un pari pour faire le meilleur usage de ses ressources et de l'espace, l'État chinois a fait une priorité du développement de l'internet des objets et a prévu d'y investir 603 milliards de dollars d'ici 2020, ajoute la GSMA.

Le secteur de l'énergie a été le premier à voir l'intérêt de cette technologie et il y a aujourd'hui 180 millions de compteurs intelligents installés en Chine et 60 millions en cours d'installation, selon l'étude.

Mais les services rendus par le MtoM se sont étendus et China Mobile, le premier opérateur mondial, a déployé des services de suivi médical, de surveillance des départs de feux de forêt, ou d'informations sur le trafic routier en temps réel.

La GSMA définit les connexions de machines à machines (MtoM) comme le transfert de données d'une machine à une autre grâce à une carte SIM (comme celles utilisée dans les téléphones). Ses chiffres ne comptabilisent donc pas l'utilisation de cartes SIM dans les téléphones intelligents, tablettes et autres clés 3 ou 4 G.




Les plus populaires : Techno

Tous les plus populaires de la section Techno
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer