Le vidéoclip ne leur suffit plus: le jeu vidéo est devenu un média incontournable pour de nombreux artistes de la scène musicale, pour développer leur image ou simplement se faire connaître du public, alors que les éditeurs peuvent espérer des ventes importantes.

Mehdi Cherifia AGENCE FRANCE-PRESSE

Dernier exemple en date: Ubisoft vient d'annoncer une collaboration avec le groupe d'électro-pop des Black Eyed Peas pour un jeu de danse et de chant qui doit voir le jour à l'occasion des fêtes de fin d'année sur les consoles Xbox 360 et Wii.

Cette explosion des titres musicaux est due à l'arrivée depuis quelques années de productions permettant de jouer sur des reproductions de vrais instruments. Ensuite, ces réalisations ont été supplantées par des titres de danse plus facile d'accès pour le public, avec l'émergence des technologies de détection des mouvements - type Wii.

Des chanteurs ou groupes parmi les plus connus au monde, retirés de la scène musicale ou encore en activité, n'hésitent plus désormais à associer leur image à un jeu, par exemple Abba, Aerosmith ou Metallica.

L'an dernier, Ubisoft avait rendu un hommage posthume à l'oeuvre du roi de la pop, en lançant Michael Jackson: The Experience, qui propose au joueur de danser sur les morceaux les plus emblématiques de son répertoire.

Il poursuit en 2011 sur sa lancée en s'associant au groupe en vogue du moment.

«Cette collaboration est importante pour nous. C'est incroyable de savoir qu'on va pouvoir se retrouver dans le salon des joueurs qui vont danser et chanter sur nos titres», a expliqué à l'AFP Fergie, membre des Black Eyed Peas.

Qui d'Ubisoft ou des Black Eyed Peas a pris l'initiative de contacter l'autre partie en premier?

«Nous les avons contactés pour cette collaboration», explique à l'AFP Yves Guillemot, PDG du groupe français. «On leur avait déjà proposé de mettre J+ (un autre jeu de danse d'Ubisoft) en première partie de leur spectacle. Depuis longtemps, on essayait de travailler avec eux».

Car l'enjeu est aussi de taille pour les éditeurs de jeux vidéo qui peuvent espérer réaliser des ventes importantes en s'appuyant sur la renommée des artistes. Ainsi, Michael Jackson: The Experience s'est vendu à plus de trois millions d'exemplaires dans le monde en quelques mois.

Et Just Dance, avec sa sélection musicale plus variée qui regroupe plusieurs dizaines d'artistes, a également remporté un franc succès, avec plus de 14 millions de ventes en deux épisodes et se retrouve dans le dernier clip en date de la chanteuse Katy Perry.

Les vedettes ne sont toutefois pas forcément les seules à tirer profit de ces collaborations et des artistes moins connus peuvent y trouver un moyen de se faire connaître du grand public.

L'étiquette Roadrunner Records a par exemple révélé que l'album Inhuman Rampage, du groupe de rock Dragon Force, avait soudain vu ses ventes bondir de 126% en une semaine il y a quelques années.

L'explication selon la maison de disques? Un titre du groupe figurait sur la sélection musicale du jeu vidéo Guitar Hero 3: Legends of Rock sorti au même moment.