Sony a présenté une nouvelle manette de contrôle gestuel pour sa PlayStation 3, la «Move», promettant une bataille acharnée face à Microsoft, qui a dévoilé dimanche un dispositif du même genre, «Kinect», et Nintendo, pionnier sur ce créneau avec la Wii.

AGENCE FRANCE-PRESSE

Le lancement de «Move» sur le marché européen est prévu le 15 septembre et aux États-Unis quatre jours plus tard.

«Nous pensons que le PlayStation Move est l'accessoire qui comblera le fossé entre les gros joueurs et les joueurs occasionnels», a déclaré mardi le vice-président de l'entreprise japonaise, Peter Dille, lors d'une conférence de presse à l'occasion de l'ouverture du salon des jeux vidéo Electronic Entertainment Expo (E3) à Los Angeles.

«Move» sera vendu 49,99 dollars. Un périphérique plus petit, utilisé par exemple pour diriger les personnages dans les jeux de tir, coûtera 29,99 dollars. Enfin un dispositif de caméra baptisé «Eye», nécessaire pour capter les mouvements des manettes, sera vendu 39,99 dollars.

Un coffret rassemblant le tout et un jeu sera vendu 99,99 dollars. En ajoutant la console, le pack passera à 399,99 dollars.

Parmi les premiers jeux spécialement conçus pour cette nouvelle manette figurent «Resident Evil 5 Gold Edition», nouvelle déclinaison de la série à succès de jeux de tir, et le jeu de golf «Tiger Woods PGA Tour 11».

Visuellement, les manettes «Move» ont l'air de poignées noires surmontées d'une boule de couleur.

Contrairement à «Move», ou aux manettes de la Wii de Nintendo lancée en 2006, le nouveau dispositif de contrôle gestuel qui doit équiper la XBOX 360 de Microsoft, le «Kinect», ne prévoit aucune manette, mais une caméra 3D qui permet de restituer les mouvements du joueur.

Outre les gestes, le système répond à des commandes vocales simples, comme «Xbox play music» («Xbox met de la musique»).

Mardi, Sony a ironisé sur le nouveau système sans manettes du «Kinect» de Microsoft, lancé dimanche par un spectacle des gymnastes du Cirque du Soleil, une troupe célèbre pour ses programmes mêlant acrobaties et théâtre.

Move «est équipée de trucs futuristes qui s'appellent des boutons, qui sont très importants pour les gens qui veulent jouer à des jeux qui demandent un peu plus que d'attraper une grosse balle rouge», a plaisanté l'acteur Jerry Lambert, qui joue dans les spots publicitaires Sony, lors d'un court sketch sur scène.

Le PDG et président de Sony America, Jack Tretton a mis l'accent sur la nécessité de conserver des boutons parallèlement aux capteurs de mouvement.

«Les boutons sont cruciaux», a-t-il déclaré. «On n'essaie pas de polémiquer, mais on pense que c'est une importante distinction (entre Sony et Microsoft). Les boutons permettent d'être précis».

Microsoft, pour sa part, a présenté le «Kinect» comme une avancée qui devrait transformer le paysage du jeu vidéo, en ouvrant de nouveaux horizons créatifs aux concepteurs de jeux et facilitant l'apprentissage des personnes qui découvriraient la console.

«Avec une technologie comme celle (du «Kinect»), il n'existe plus de barrières», a expliqué le chef de Xbox Live, Marc Whitten.

Le constructeur américain a indiqué lundi que «Kinect» serait disponible pour les fêtes de fin d'année, à compter du 4 novembre aux États-Unis. Son prix n'a pas été révélé.

Vous avez une nouvelle à nous communiquer ou encore une idée pour un reportage?

Écrivez-nous à technaute@cyberpresse.ca.