Microsoft a enfin levé le voile dimanche soir lors d'une soirée privée à Los Angeles sur son nouveau système de contrôle de jeux vidéo sans manette, le Kinect, nom commercial du «Projet Natal» en gestation depuis de longs mois.

AGENCE FRANCE-PRESSE

Trente-six heures avant l'ouverture du salon des jeux vidéo Electronic Entertainment Expo (E3), analystes et presse spécialisée ont pu découvrir comment les capteurs de mouvement de Kinect permettent de contrôler les jeux de la console Xbox 360 avec des gestes naturels: une caméra en 3D permet de simuler la conduite d'une voiture en se contentant de bouger les mains comme si on tenait un volant; dans des jeux d'arts martiaux ou de sports, il suffit de faire divers mouvements pour que le personnage à l'écran s'anime.

Une troupe du Cirque du Soleil avait été invitée à cette soirée à Los Angeles pour faire l'illustration de toutes les possibilités de ce système: des gymnastes évoluant au milieu du public couraient, sautaient, se contorsionnaient et tourbillonnaient en faisant la démonstration de jeux Kinect centrés sur le yoga, la course, donnant l'illusion d'une descente de rapide, ou simulant une bataille de la Guerre des Etoile avec des sabres lumineux.

Les détails techniques et marketing (prix etc.) des jeux Kinect devaient être précisés lors d'une conférence de presse prévue lundi.

La soirée de dimanche marquait le coup d'envoi officieux de l'affrontement qu'attendent les analystes entre les principaux fabricants de consoles de jeux au salon annuel E3, où, outre Microsoft, Sony et Nintendo doivent également présenter de nouveaux systèmes de contrôle pour leurs consoles PlayStation et Wii, ainsi que de nombreux nouveaux jeux.

Le salon s'ouvre officiellement mardi.